Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les Marraines maintiennent leur exposition



TAHITI, le 21 octobre 2020 - L’association des Marraines qui a fêté ses 20 ans en 2019 organisera sa traditionnelle vente du 12 au 14 novembre. Présidée par Christine Brovelli, cette association veut poursuivre ses actions avec le foyer Manini’a’ura de Mahina et Tiai nui here à Paea.

"C’est Valari de Marigny qui a créé l’association en 2000", raconte Christine Brovelli qui est devenue marraine quelques années plus tard. Elle créait des lampes design. Elle a d’abord apporté une "maigre contribution".

Puis au fil du temps, son engagement et son implication ont été croissants. Il y a deux ans, elle a même accepté le rôle de présidente. "Je crois qu’en tant que femme, et mère, on est sensible au sujet, c’est très émouvant d’aller dans les foyers, de rencontrer les jeunes filles qui y vivent." Valari de Marigny travaillait.

En parallèle, elle aimait faire des meubles en bois. Elle en donnait certains à la Croix-Rouge jusqu’à sa rencontre avec le Père Christophe. "Il lui a parlé de Manini’a’ura."

Manini’a’ura est un foyer qui se trouve à Mahina et qui peut accueillir huit mamans, en rupture avec leur famille, et leur bébé. Le foyer recueille aussi les femmes enceintes.

Il est géré par l’association Emauta (qui signifie redonner de l’espoir) qui a aussi le foyer Bon Pasteur, la Samaritaine, Te Arata. Il fonctionne sur fonds publics et privés. Les jeunes filles qui y vivent sont placées administrativement ou bien judiciairement.

Elles ont entre 13 et 18 ans et peuvent rester parfois jusqu’à 25 ans, jusqu’à ce qu’elles puissent voler de leurs propres ailes. Si elles sortent mais qu’elles restent dans le besoin, elles peuvent compter sur le soutien de ce foyer et de son personnel.

"Les directrices, éducatrices, psychologues sont exemplaires. Elles aident les filles à se reconstruire, à surmonter des épreuves morales, parfois aussi à préparer l’affrontement qui les attend au tribunal."

Valari de Marigny découvrant l’existence de ce foyer a décidé d’organiser une vente d’objets avec deux ou trois amies qui créaient elles aussi. De fil en aiguille, ces ventes ont grandi. Des femmes et des hommes sont venus grossir le rang des Marraines. Leur nombre est fluctuant selon les années. En 2019, pour les 20 ans de l’association, trente exposants se sont retrouvés.

Les expositions-ventes ont eu lieu dans différents endroits : dans la salle paroissiale de l’église du Sacré Cœur à Arue, à la mairie de Papeete, au Manava et maintenant à l’Intercontinental de Tahiti.

20% des ventes reversées depuis 2005

À partir de 2005, à chaque exposition, 20% minimum des ventes sont allées à Manini’a’ura. "Cet argent sert à financer des formations par exemple, à profiter d’activités ludiques pour les jeunes mamans parfois adolescentes, acheter des vêtements, des jouets pour les enfants…" Les paiements se font sur présentation de devis envoyés par le foyer pour assurer un contrôle.

Les Marraines ont été constituées pour apporter un soutien financier, mais également pour créer du lien avec les jeunes filles. "On donne du temps en dehors de l’exposition-vente, on va régulièrement à leur rencontre", confirme Christine Brovelli. Ceux qui le peuvent et le souhaitent donnent un coup de main, "l’un des parrains assure par exemple le soutien scolaire", illustre la présidente.

À l’issue de l’exposition-vente, lorsque les Marraines se retrouvent en petit comité, elles ont la chance de pouvoir assister à un petit spectacle de danse que les jeunes filles du foyer préparent en amont.

"Voir ces jeunes filles monter un petit show alors qu’elles sont blessées par leur histoire, c’est extrêmement touchant, j’en ai la chair de poule rien que d’en parler." Depuis 2014, les Marraines ont décidé d’élargir leur champ d’action afin de venir en aide à un second foyer Tiai nui here à Paea qui accueille, lui, des jeunes femmes seules.

Pour cette 21e édition, les Marraines ont chois un thème, celui de l’environnement. Les artisans créateurs proposent des produits et objets conçus localement. Ils encouragent de ce fait la consommation locale. Aucun plastique ne sera utilisé. Enfin, l’association Te mana o te moana a fourni, pour l’occasion, du matériel pédagogique qui sera distribué pendant l’événement. Les marraines sont généreuses, et respectueuses.


R.M, à Manini’a’ura pendant 7 ans

Elle est originaire de Napuka. R.M est arrivée à Tahiti à 13 ans, enceinte. Elle était élève au collège de Rangiroa et n’a su qu’elle était enceinte qu’à huit mois de grossesse. Elle a été placée en foyer après le passage d’une assistante sociale à l’hôpital suite à l’accouchement. Elle est restée 7 ans au foyer Manini’a’ura. À 18 ans, elle a essayé de quitter ce foyer, mais la tentative a échoué.
Aujourd’hui, R.M a 30 ans, elle vit en couple, sa fille a 17 ans. Avec son tāne elle a monté l’entreprise Tahiti Honey. Elle participe à l’exposition-vente des Marraines. Elle est un exemple pour les autres filles, elle encourage celles qui, comme elle il y a 17 ans, ont perdu leurs repères.


On trouve quoi ?

Les Marraines fabriquent des produits recyclables, recyclés, faits main. Tout est fait localement et pensé pour différents budgets.

Linge de maison, tifaifai
Poterie/raku
Bijoux
Vêtements
Bougies
Livres
Gâteaux, chocolats, confitures, miel, sel
Plantes
Etc.

Les jeunes filles des foyers font également partie des exposants. Elles fabriquent durant l’année des objets/produits grâce à de la matière première fournie par les Marraines elles-mêmes.

Pratique

Exposition-vente sur le thème : Préservons notre planète, du 12 au 14 novembre à l’Intercontinental de Tahiti de 8h30 à 17h30.
Les protocoles sanitaires seront respectés. Vingt marraines et parrains exposeront.
Pour la première fois un paiement par carte sera mis en place.

Contacts

FB : Les Marraines – Tahiti
[email protected]
87 77 72 55
Compte Instagram : Les Marraines de Tahiti


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 21 Octobre 2020 à 14:10 | Lu 2098 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Décembre 2020 - 16:44 La TEP s'installe au centre du jeu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus