Tahiti Infos

Législatives au Tavini : Trois hommes et pas de primaire


Tahiti, le 21 novembre 2021 - Moetai Brotherson, Steve Chailloux et Temata'i Le Gayic seront les candidats du Tavini huiraatira pour les prochaines élections législatives. Le choix a été annoncé vendredi en comité directeur du parti par Oscar Temaru, sans vote des adhérents comme cela avait pourtant été annoncé par le Tavini.
 
Les trois candidats du Tavini huiraatira pour les prochaines élections législatives ont été annoncés vendredi lors d'un comité directeur du parti, a indiqué le député du parti indépendantiste Moetai Brotherson ce week-end sur sa page Facebook.
 
Dans la première circonscription (Papeete, Pirae, Arue, Moorea, Tuamotu et Marquises) c'est le jeune Temata'i Le Gayic âgé seulement de 21 ans qui portera les couleurs du parti bleu ciel. Étudiant en sciences politiques à Paris, ancien président de l'Association des étudiants de Polynésie française (AEPF), fils des élus de Papara, Clément et Béatrice Le Gayic, c'est évidemment pour lui une première expérience en politique. Dans la deuxième circonscription (Mahina, Hitia'a o te Ra, Taiarapu Est et Ouest, Teva i Uta, Papara, Paea et Australes), c'est Steve Chailloux qui a été choisi. Linguiste et enseignant spécialiste du reo maohi, jeune cadre désormais bien connu du Tavini à 36 ans, ancien collaborateur de Moetai Brotherson à l'Assemblée nationale, il figurait déjà en très bonne place sur la liste du parti indépendantiste aux territoriales de 2018. Enfin, dans la troisième circonscription (Faa'a, Punaauia et les îles Sous-le-vent), c'est l'actuel député Moetai Brotherson qui sera candidat à sa propre succession pour un second mandat.
 
Pas de primaires
 
Ce seront donc trois hommes qui porteront les couleurs du Tavini aux législatives, malgré les annonces du parti ces dernières années de promouvoir davantage de femmes en politique. Une légère entorse au discours officiel qui n'est pas la seule pour ce choix de candidats. En effet, le 4 novembre dernier, le Tavini avait annoncé lors de son "appel à candidatures" que ces dernières seraient soumises à la validation de la présidence du parti, puis au vote des adhérents "vers fin novembre-début décembre". Or la sélection a été faite sans aucun vote, malgré les candidatures multiples dans plusieurs circonscriptions.
 
Lors d'une réunion du parti le 29 octobre dernier en effet, plusieurs noms de candidats avaient été évoqués parmi lesquels Heinui Lecaill, Michel Villar, Puarai Taerea et effectivement Steve Chailloux et Temata'i Le Gayic. Mais lors du comité directeur du parti vendredi, Oscar Temaru a annoncé la couleur. "On ne va pas tergiverser", a résumé le président du parti en annonçant les noms des trois candidats, sans mentionner les autres candidatures. Décision qui a provoqué quelques discussions, notamment sur la question de la candidature non-retenue de Heinui Le Caill. Ce dernier s'est exprimé lui-même pour dire qu'il se pliait aux choix du leader du Tavini. Pour les femmes et les primaires, il faudra visiblement attendre…
 


Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Dimanche 21 Novembre 2021 à 17:30 | Lu 2083 fois