Tahiti Infos

Législatives 2022 – Tutera'i Tumahai : “La santé d'abord”


Tahiti le 23 mai 2022 – Candidat aux législatives sur la troisième circonscription, découvrez Tutera'i Tumahai et son programme.
 
  • Le candidat
 
Fils du défunt tāvana Rony Tumahai, Tutera'i Tumahai est un enfant de Punaauia. “J'ai vécu mes jeunes et belles années à Matatia.” Ancien élève de Pomare IV et Bac D en poche, il décide de partir en métropole pour poursuivre ses études de médecine en Bretagne à Brest. Il y restera une dizaine d'années. “J'avoue que la France m'a beaucoup plu et j'y ai également un peu travaillé”. Diplôme de médecin généraliste en poche et après avoir fait ses premières expériences, le jeune homme décide, de revenir au fenua à la fin des années 1990. “On était trois médecins polynésiens à revenir”. Il fait alors quelques remplacements en cabinet libéral. “Mais ce n'était pas trop ce que je souhaitais”.
 
Il intègre alors la Direction de la santé, ce qui lui permet de travailler dans les dispensaires et surtout dans les îles éloignées. Tutera'i Tumahai avait alors “une petite trentaine d'années”. “On m'a proposé d'aller travailler à Tubuai, car il n'y avait plus de médecin. Ne connaissant pas trop les îles, j'ai hésité et le ministre a insisté pour que j'y aille au moins une semaine. Finalement, je suis resté sept mois et cela a été pour moi une expérience extraordinaire. Être dans les îles et voir comment la population y vivait”. Après cette “expérience enrichissante”, le jeune médecin généraliste fait finalement tout l'archipel des Australes et même l'île la plus éloignée qu'est Rapa. Ensuite il occupe également des postes aux Raromata'i, dans les Tuamotu et les Marquises. “Je suis allé un peu partout. Avant, la seule île que je connaissais c'était Moorea qui est en face. De cette expérience, j'en garde des souvenirs extraordinaires”. En 2013 Tuterai Tumahai fait son entrée à la CPS en tant que médecin conseil. “Je travaillais sur les évasans, notamment internationaux comme en Nouvelle-Zélande et en France. Et fin 2019, le conseil d'administration de la CPS m'a proposé d'être à la tête de ce service”.
 
Tutera'i Tumahai assure que ce n'est pas son père qui lui a donné sa fibre politique. “Quand je voyais mon père revenir tard le soir, je n'avais pas forcément envie de faire de la politique”. C'est sa profession qui finalement va lui faire aimer le contact avec la population. “Lors des municipales, j'ai retrouvé cette proximité avec la population lorsque les administrés venaient à la mairie. Et cela m'a donné envie de faire plus.”
 
  • Son programme
 
S'il partage le programme du Tapura avec Nicole Bouteau et Tepuaraurii Teriitahi, notamment en défendant la notion de “citoyenneté polynésienne”, en appelant à poursuivre les efforts de reconnaissance sur le fait nucléaire engagées avec la majorité d'Emmanuel Macron, le principal combat pour lequel Tutera'i Tumahai entend s'engager concerne la santé. “Mon programme est assez condensé et assez court. C'est la santé d'abord”, assure-t-il. “Je pense qu'on a un grand intérêt d'avoir quelqu'un qui parle de la santé polynésienne en France”.
 
  • Où siégera-t-il ?
 
Dans le groupe du parti Renaissance d'Emmanuel Macron
 


Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 23 Mai 2022 à 21:13 | Lu 1193 fois