Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Législatives 2014 : le Premier Ministre sortant plaide pour la continuité



WELLINGTON, lundi 10 mars 2014 (Flash d’Océanie) – John Key, Premier ministre centre droite de Nouvelle-Zélande, arrivé au pouvoir fin 2008, a annoncé lundi la date des prochaines législatives, le 20 septembre 2014, en misant clairement sur les avantages de la continuité à la tête du pays.
S’exprimant au cours d’une conférence de presse, lundi, M. Key, chef de file du parti National, majoritaire au sein de la coalition actuelle, n’a pas caché que sa décision d’avancer légèrement la date du scrutin était partiellement motivée par la tenue à Brisbane (Australie) du sommet du G20, les 15 et 15 novembre 2014.

Le chef de l’exécutif, dont le gouvernement brigue cette année un troisième mandat, a fait valoir le fait que si les élections se tenaient plus près du mois de novembre, comme c’est d’ordinaire le cas, tous les trois ans, un risque existerait pour que la nouvelle équipe au pouvoir (et son dirigeant) ne soit pas finalisée lors de ce sommet de classe mondiale.
« Clairement, il est dans l’intérêt de la Nouvelle-Zélande d’avoir un Premier ministre pour la « D’autant qu’un certain nombre de dirigeants du G20 ont aussi manifesté un intérêt pour se rendre en visite en Nouvelle-Zélande, ce qui ne serait pas possible si nous étions en plein milieu d’une campagne électorale », a-t-il ajouté.

D’ordinaire, les législatives, souvent marquées par l’absence de majorité absolue, sont suivies de parfois longues négociations entre partis afin de trouve rune alchimie de coalition entre le parti relativement majoritaire et des partenaires de plus petite taille.
Dans les plus récents sondages d’opinion réalisés en Nouvelle-Zélande, le gouvernement sortant de M. Key est actuellement donné en tête d’un scrutin cette année, avec 51 pour cent d’intention de vote pour le parti National, contre 34 pour cent pour les travaillistes (au pouvoir jusqu’en 2008).
En prévision de ce scrjavascript:void(0)utin, le Parlement devrait être dissout le 14 août 2014.

Concernant un dossier souvent évoqué pour étant potentiellement soumis à l’opinion populaire au même moment que le choix des députés, à savoir un possible référendum concernant le maintien ou pas du drapeau néo-zélandais actuel (frappé de l’Union Jack britannique), M. Key a annoncé une position pour mardi, lors d’un discours devant la Chambre des députés.
Entre temps, le Duc et la Duchesse de Cambridge, Kate et William, accompagnés de leur fils George, ont annoncé une visite officielle en Nouvelle-Zélande en avril 2014.

pa

Rédigé par PAD le Mardi 11 Mars 2014 à 05:41 | Lu 227 fois






1.Posté par boran le 11/03/2014 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pays ou les habitants sont LES MEILLEURS sur la majorite des situations, le pays ou la corruption est quasi inexistante, le pays le plus propre au monde (sans nucleaire compris) ou l'honnetete et le respect est en premiere position( alors que la corruption en france, Tahiti..reste impunie )la liberte d'expression est respectee, jamais de greve et de casse dans les rues,.....

..bref la New Zealand c'est le Paradis sur terre.

un conseil a tous ces pretendus apprentis sorciers politiciens Tahitiens pretentieux , incapables et irresponsables, vous devez prendre des lecons en NEW zealand avant de faire de la politique, que cela vous deplaise ou non.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 05:55 Un séisme de magnitude 7 au sud des Philippines

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus