Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le spectre des inondations hante les Tahitiens



Les habitants du quartier de Taunoa avaient sorti les pompes pour évacuer l'eau de leur maison et jardin.
Les habitants du quartier de Taunoa avaient sorti les pompes pour évacuer l'eau de leur maison et jardin.
Papeete, le 27 décembre 2017 - La saison des pluies a bel et bien commencé à Tahiti et a ravivé de douloureux souvenirs pour les habitants des quartiers inondés en janvier et février 2017. Mercredi matin, de nombreux habitants ont eu de nouveau très peur et ont cru que le cauchemar allait recommencer quand ils ont vu le niveau de l'eau monter en quelques heures dans leurs maisons.


"Ma femme m'a prévenu que l'eau commençait à inonder la cour et la maison et je suis rentré du travail précipitamment pour aider ma famille. L'eau était déjà montée à une hauteur de 10 cm. On a dû tout nettoyer. Les matelas sont trempés, je ne sais pas comment on va faire dormir les enfants ce soir", explique désolé Tehereio, qui habite sur un terrain familial dans le quartier de Taunoa à Papeete.
Et Tehereio et sa famille ne sont pas les seuls à avoir vu le niveau de l'eau monter subitement mercredi entre 6 et 8 heures du matin et à devoir prendre balais et seaux pour éponger.

A quelques mètres de là, ce sont plusieurs habitants de maisons situées rue Wallis à Papeete qui ont dû batailler pour empêcher l'eau de faire trop de dégâts dans leurs maisons. "On a eu peur que cela recommence comme en début 2017 où nous avions été complétement inondés. Dès que le niveau a monté, nous avons mis en route les pompes que nous avions achetées afin d'évacuer l'eau. Les caniveaux débordent tout de suite dans la rue, car de grands pandanus avec leurs racines gênent les évacuations. Cela fait plusieurs mois que nous appelons la mairie pour qu'ils les coupent et ils ne le font que maintenant", fait remarquer en colère une riveraine, en observant le tractopelle arracher enfin les maudits arbres.

certaines personnes laissent leurs déchets près des caniveaux

Et effectivement, les services techniques de la Mairie de Papeete étaient à pied d'œuvre hier, non seulement à Taunoa, mais également à travers la ville. "Près d'une trentaine d'agents sont sur le terrain depuis ce matin. Nous sommes intervenus aussi à Fare Ute, dans le quartier du Commerce ou encore avenue du Chef Vairaatoa, devant Carovog. Nous travaillons en collaboration avec la Polynésienne des Eaux qui s'occupe du curage des caniveaux. Certaines personnes font parfois preuve de peu de civisme, et laissent leurs déchets sur le trottoir près des caniveaux, cela fait des bouchons", explique André Chang, Directeur adjoint des services techniques de la Ville de Papeete.
Si les quantités de pluies qui se sont déversées hier en quelques heures (lire encadré) ont surpris de nombreux habitants à Papeete ou dans les communes avoisinantes comme à Mahina, Faa'a ou encore à Pirae, dont le quartier Tuterai tane a eu bien du mal à évacuer les grosses quantités de pluies, heureusement aucun gros dégâts ne sont à déplorer, selon le Haut-Commissariat, qui reste particulièrement vigilant.

"Le temps devrait être correct pour le 31 décembre"

Isabelle LELEU, Directrice de Météo France en Polynésie française :
"Météo France en Polynésie française a relevé hier à Mahina 123 millimètres d'eau en cumulé sur 12 heures avec un pic de 37 millimètres entre 7 à 8 heures du matin.
Météo France a également relevé des mesures, mais moins élevées à Faa'a, avec un pic de 10 millimètres entre 7 à 8 heures du matin.
Les fortes pluies au cours de ces dernières heures sont conséquentes, puisqu'elles dépassent les 100 millimètres en 24 heures, mais ne sont pas exceptionnelles. Rien que le 25 décembre, jour de Noël, on a relevé 107 millimètres d'eau en cumulé en 12 h à Mahina.
A titre de comparaison, le 22 janvier 2017, on avait relevé à Mahina 322 millimètres cumulé en 24 heures avec un pic de 60 millimètres en une heure.

Concernant l'épisode actuel, nous nous situons en bordure sud d'une énorme zone nuageuse qui va des Cook du nord aux Gambier. Il est difficile de prévoir exactement car cette zone est instable, elle devrait sans doute se réactiver un peu en soirée puis se décaler vers le nord-est.
Nous devrions avoir un temps plutôt correct pour le 31 décembre".

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 27 Décembre 2017 à 16:11 | Lu 2371 fois

Tags : Inondations





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 18:31 Jaloux, il mord sa compagne au visage

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:26 Le salon du livre ouvert au public depuis jeudi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués