Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le secteur de la croisière de plus en plus plombé par le coronavirus



Paris, France | AFP | mardi 10/03/2020 - Paquebots immobilisés, escales interdites, contaminations à bord: le secteur de la croisière s'est enfoncé davantage dans la crise mardi, Costa annulant tous ses périples en Méditerranée tandis que le quai d'Orsay ajoutait les croisières aux déplacements à l'étranger qu'il est "préférable de différer" en raison du nouveau coronavirus.

"Les croisières en Méditerranée sont annulées jusqu'au 3 avril", a annoncé mardi à l'AFP la direction de Costa Croisières, compagnie italienne leader du secteur en Europe.
Sa décision, qui concerne des milliers de passagers, a été prise dans la foulée des nouvelles mesures de confinement annoncées lundi soir par le gouvernement italien, étendues à l'ensemble du pays et non plus limitées aux seules régions du Nord.
Dans un communiqué, Costa, filiale du géant Carnival Corporation, précise que "ces derniers jours", il avait "déjà annulé et reporté tous les voyages des passagers italiens sortant du territoire italien et partant sur des croisières en dehors de la Méditerranée dans le but de limiter les risques, de préserver l'environnement et d'appliquer les mesures spécifiques émises par le gouvernement italien".
La compagnie précise que "les croisières en cours feront escale dans les ports italiens uniquement pour permettre aux passagers de débarquer et de rentrer chez eux, sans excursions ni nouveaux embarquements".
"En tant qu'entreprise italienne et seul opérateur de croisières battant pavillon italien, nous nous engageons à garantir le respect des réglementations, à soutenir les autorités italiennes et sa communauté dans cet effort extraordinaire pour faire face à la situation d'urgence actuelle", a déclaré Neil Palomba, président de Costa Croisières, cité dans le communiqué.
Depuis le début de l'épidémie, plusieurs navires de croisière ont été bloqués dans le monde pour des cas suspects ou avérés de contamination au nouveau coronavirus. D'autres ont été refoulés par peur d'une contagion.
Le 5 février, le Diamond Princess était ainsi mis en quarantaine au large de Yokohama au Japon avec 3.711 personnes à bord: plus de 700 de cas d'infection au coronavirus s'y sont développés.
 

- "incubateurs géants" -

 
Le paquebot Grand Princess, avec 3.533 passagers et membres d'équipage, a également été confiné au large de San Francisco (Californie, ouest des États-Unis) pendant plusieurs jours.
Ce weekend, deux navires de Costa Croisières, le Magica et le Mediterranea, partis respectivement de Fort-de-France et de la Réunion, ont dû renoncer à plusieurs escales, selon la presse locale.
Mardi également, le ministère français des Affaires étrangères a actualisé ses conseils aux voyageurs en y incluant les croisières: "il est préférable de différer les déplacements à l'étranger (y compris les croisières), dans toute la mesure du possible, compte tenu de l'évolution de l'épidémie de Coronavirus Covid-19 et des mesures restrictives prises par certains pays".
"Cette réflexion existait depuis plusieurs jours au regard des événements comme le Diamond Princess ou le bateau sur le Nil" où 33 passagers ont contracté le nouveau coronavirus, a commenté à l'AFP Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.
"On a constaté que ces bateaux pouvaient être des incubateurs géants. Et il y a aussi un nombre croissant de ports dans le monde qui refusent les escales de ces paquebots. Tout cela a conduit à suggérer aux touristes de reporter leurs croisières", a ajouté M. Lemoyne.
Depuis le déclenchement de l'épidémie de Covid-19, les croisiéristes n'ont cessé de durcir les conditions d'admission à bord.
Dans ses dernières recommandations datant du 8 mars, la fédération sectorielle Clia, qui regroupe quelque 90% des acteurs mondiaux de la croisière, indiquait que l'embarquement dans les paquebots étaient "interdit à toute personne ayant voyagé, visité ou transité via des aéroports en Corée du Sud, Chine, Hong Kong, Macao, et toute municipalité en Italie concernée par les mesures de confinement, dans les 14 jours ayant précédé" le départ.
Elle demandait à ses membres de "procéder à des tests de température" pour tous les passagers qui embarquaient.
Avant le début de l'épidémie, le secteur de la croisière, en perpétuelle croissance, disait viser 32 millions de passagers dans le monde en 2020.

le Mardi 10 Mars 2020 à 12:57 | Lu 319 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus