Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le président d'un refuge agressé après la mutilation de ses animaux



Dijon, France | AFP | mercredi 26/08/2020 - Une enquête a été ouverte après l'agression du président d'un refuge par des individus qui venaient de mutiler un de ses chevaux et deux poneys dans l'Yonne, a indiqué mercredi le parquet, tandis que ce type d'attaques se multiplient en France.

Le portrait-robot d'un des deux agresseurs, âgés entre 40 et 50 ans, devait être diffusé ce mercredi à la presse et "d'importants moyens de gendarmerie" ont été mobilisés, a indiqué à l'AFP le procureur de la République d'Auxerre, Hugues de Phily.

Vers minuit, dans la nuit de lundi à mardi, Nicolas Demajean, président du Ranch de l'espoir, un refuge situé à Villefranche-Saint-Phal (Yonne), a été réveillé par des cris d'animaux avant de remarquer la présence de deux intrus dont il s'est rapidement rapproché, a-t-il raconté à l'AFP.

L'un d'eux lui a alors entaillé l'avant-bras gauche avec une serpette, avant que les agresseurs prennent la fuite. "J'ai pu établir un portrait-robot", a ajouté le président, qui assure avoir vu son agresseur "à 100%".

Deux poneys ont été lacérés à l'arme blanche, l'un sur 50 cm, l'autre sur 25 cm, ainsi qu'un cheval de selle, avec une balafre de 20 cm, a précisé M. Demajean, qui a dû être hospitalisé, victime d'une incapacité totale de travail de quatre jours. 

"Il n'y a pas de mots. C'est de la barbarie, de la cruauté. Et un acte gratuit car ces animaux ne peuvent se défendre", a-t-il déclaré, encore très choqué.

L'affaire fait écho à l'étrange série de morts violentes de chevaux mutilés dans plusieurs départements du territoire ces derniers mois, mais pour l'heure le parquet ne dispose "d'aucun élément permettant de faire le lien" avec les cas survenus ces dernières semaines, a déclaré le procureur.

L'enquête a été confiée à la brigade de recherches d'Auxerre.

le Mercredi 26 Août 2020 à 08:39 | Lu 689 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus