Tahiti Infos

Le nouveau souffle du cyclisme polynésien en stage à Raiatea


© Kahiri Endeler
© Kahiri Endeler
Raiatea, le 12 janvier 2024 - La Fédération tahitienne de cyclisme (FTC) a commencé cette nouvelle année sous le signe de la jeunesse, en organisant son premier stage Jeunes à Raiatea. Une occasion de développer l’entraide et la cohésion, et de perfectionner les stagiaires dans l’optique des Jeux du Pacifique de 2027.
 
Une dizaine de jeunes cyclistes, âgés de 13 à 18 ans, ont profité de la dernière semaine de vacances pour effectuer un stage de perfectionnement à Raiatea. Malgré une météo mitigée, ils ont sillonné les routes de l’île Sacrée et profité des différents paysages.
 
Le déplacement, qui se déroulait du samedi 6 au vendredi 12 janvier, a été programmé il y a quatre mois déjà et était porté par Benoît Rivals et Kahiri Endeler. “Le but est de pouvoir emmener les jeunes aux Jeux du Pacifique, une fois qu’on a su que la discipline reviendrait en 2027. En plus, ce sera sur le territoire, donc raison de plus pour tenter de ramener l’or”, explique Kahiri Endeler. C’est donc dans cette optique qu’ils ont repris depuis six mois les entraînements jeunes, car le constat est que le peloton cycliste polynésien est vieillissant. “On le fait pour le plaisir, pour transmettre notre passion”, ajoute-t-il. Pour ce premier stage sur Raiatea, il a constaté la tranquillité des routes. “Elles sont agréables, il y a peu de voitures et les gens sont hyper respectueux, donc on roule sereinement ici. On a fait différents parcours, on essaie de varier les chemins.”
 
Le groupe, qui logeait dans la vallée d’Opoa, a aussi pu visiter des fa’a’apu et profiter des motu pour s’adonner à des activités aquatiques. “Le stage se passe bien, c’est comme une vie de famille, ça apprend l’entraide et ça apporte de la cohésion”, ajoute Kahiri Endeler.
 
Des futurs pros
 
Parmi les jeunes, certains ambitionnent de devenir cyclistes professionnels, comme Toanui Tanetoa, 14 ans, et Joris Kerleo Dubes, 13 ans, qui se consacrent exclusivement au vélo depuis un an. Pour cela, les entraîneurs tentent de les briefer au maximum sur la réalité de ce métier. Ils ont d’ailleurs pu avoir en visioconférence Loïc Chetout, ancien cycliste professionnel en métropole, qui leur a expliqué ce qu’était le sport de haut niveau avec la discipline, la rigueur et l’abnégation qu’il nécessite. “Échanger avec Loïc, c’était une vraie chance pour nous pour connaître le milieu pro. On peut compter aussi sur nos entraîneurs Kahiri, Romain et Benoît, qui nous apprennent plein de choses. On peut leur faire confiance pour nous transmettre leur expérience du vélo qu’ils ont pu avoir à travers leurs carrières.” Ils reviennent aussi sur le stage : “C’est notre premier stage de vélo, on espère pouvoir en faire d’autres, donc merci à nos entraîneurs et coachs, et surtout Teva Bernardino de la fédé et nos sponsors sans qui ce ne serait pas possible”.

Le groupe est encore à la recherche de jeunes sportifs voulant se lancer dans le cyclisme. Il reste joignable sur les réseaux sociaux ou via la fédération.
 

© V. Leroi
© V. Leroi

Rédigé par V. Leroi le Vendredi 12 Janvier 2024 à 15:49 | Lu 2120 fois