Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le nouveau Haut-commissaire Richard Didier arrive en Polynésie française



PAPEETE, 24 janvier 2011 (AFP) - Le nouveau Haut-commissaire de la République en Polynésie française, Richard Didier, est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche à Papeete, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Ma mission, c'est de sortir ce pays de sa crise, économique et politique", a déclaré Richard Didier à la presse, à sa descente d'avion.

Le Haut-commissaire sera en effet confronté à la crise politique polynésienne. Douze gouvernements se sont succédés depuis 2004, et Gaston Tong Sang, président autonomiste de cette collectivité d'outre-mer depuis un an, n'a plus de majorité. Le budget qu'il propose pour 2011 n'a toujours pas été examiné par l'assemblée.

Les trois principales forces autonomistes préparent une alliance pour porter au pouvoir l'actuel vice-président Edouard Fritch, gendre du sénateur (DVD) Gaston Flosse et numéro deux de son parti. Mais les discussions achoppent sur la répartition des portefeuilles ministériels.

Le Haut-commissaire devrait voir aboutir en 2011 la réforme du statut de la Polynésie française, et notamment la réforme du mode de scrutin, proposée par la ministre de l'outre-mer Marie-Luce Penchard afin de retrouver la stabilité politique.

Richard Didier devra également composer avec la crise économique qui touche de plein fouet la Polynésie. Le tourisme, la pêche et l'industrie de la perle sont en panne, et un actif sur cinq serait sans emploi, même s'il est difficile d'obtenir des chiffres précis en l'absence de caisse de chômage.

Il n'y a pas non plus de revenu minimum d'insertion, et le SMIG est inférieur à celui de la métropole alors que le coût de la vie est plus élevé.

Le nouveau Haut-commissaire remplace Adolphe Colrat, nommé préfet de région en Meurthe-et-Moselle.

Richard Didier était depuis septembre 2008 préfet de Haute-Loire.

Cet énarque, agrégé de géographie, a déjà exercé en outre-mer, comme administrateur supérieur de Wallis et Futuna entre 2006 et 2008. Il avait aussi été secrétaire général pour les affaires économiques de la région Guyane de 1995 à 1998.

Le nouveau Haut-commissaire Richard Didier arrive en Polynésie française

Le Haut-Commissaire - M. Richard DIDIER

Le nouveau Haut-commissaire Richard Didier arrive en Polynésie française
Né le 23/02/1961 à Chatou - Yvelines
ENA - Promotion Saint-Exupéry

Licence d'histoire.
D.E.A. de géographie.
Agrégation de géographie.
D.A.P.


PARCOURS

1985 Assistant d'Université.
1986 Enseignant.
01-01-1992 Elève de l'E.N.A - Promotion "Saint-Exupéry".
01-03-1994 Administrateur civil, affecté au Ministère de l'intérieur et de l'aménagement du territoire. 22-04-1994 Sous-préfet, directeur du cabinet du préfet de l'Ain.
29-12-1995 Secrétaire général pour les affaires économiques de la région Guyane.
01-09-1998 Réintégré dans le corps des administrateurs civils, mis à disposition de la Commission de l'Union européenne en qualité d'expert national détaché (mobilité).
03-09-2001 Sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de la Savoie.
13-01-2003 Directeur adjoint du cabinet de la Ministre déléguée aux affaires européennes. 05-12-2003 Affecté à la direction générale de l'administration.
19-03-2004 Mis à disposition de la Présidence de la République en qualité de chargé de mission. 24-03-2005 Conseiller technique à la Présidence de la République.
28-08-2006 Préfet, Administrateur supérieur des îles Wallis-et-Futuna.
01-09-2008 Préfet de la Haute-Loire.
22-12-2010 Nommé Haut-commissaire de la République en Polynésie française.

Rédigé par AFP + Haut-commissariat le Dimanche 23 Janvier 2011 à 17:31 | Lu 3170 fois






1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et le 24/01/2011 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1) Il ne manque que le Prince Luc sur la photo....

2) "Il n'y a pas non plus de revenu minimum d'insertion, et le SMIG est inférieur à celui de la métropole alors que le coût de la vie est plus élevé. ", à quoi j'ajoute que le RMI, bidouillé depuis quelques mois en RSA... ne demande qu'à être introduit à TAHITI. (Actuellement il est de 466 euros mensuels dans l'autre pays de l'énarqu'agrégé de géographie: la France.

3) Mon commentaire sur le "sujet" Didier Richard....

Male "édiction": « Ma mission est d’essayer de sortir ce pays de cette crise... ».

C'est pas gagné! Surtout que sur la photo il s'apprête à enlacer le président "du gouvernement" (sic) alors qu'en France le chef du Gouvernement est le Premier ministre, pas le président...

A voir le troisième personnage sur la photo lever les yeux vers le ciel pendant que les deux édiles pacsent, celui-ci doit se dire: Tiens, encore un, qui fait son "Estrozy/Bocquet" dès son arrivée "sur le territoire" de "ce pays" dont il a pour mission d'essayer de le sortir de cette satanée crise... du 25 octobre 2004! hahahaahhaaha

Le tout sous une pluie "battante" hohohoho

Au fait ce pays dont parle cet ex-haut-commissaire aux royaumes des Francs/Fran...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:22 Une femme se noie dans la rivière Mahateaho

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:00 Les squats qui inquiètent les autorités

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués