Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le marin péruvien évasané, l'équipage présente des signes de Covid-19



Marquises, le 20 mai 2020 - Le fort soupçon de cas de Covid-19 à bord du bateau péruvien s'est avéré exact. Le malade a pu être évasané sur Tahiti. L'ensemble de l'équipage du Charo, qui a présenté des signes de la maladie, a été dépisté et est pour le moment confiné à bord, au large de l'île, en attendant les résultats.
 

Le navire de pêche équatorien, le Charo, avec à son bord trois cas suspects de Covid-19 est arrivé mercredi au lever du jour dans la baie de Haahopu à Nuku Hiva ; une baie isolée, inhabitée, située à 20 minutes de l’aéroport de l’île.

 

A 6h30, une équipe médicale de l’hôpital de Taiohae comprenant plusieurs médecins et infirmiers, dont un médecin anesthésiste réanimateur, les a rejoints par la route à bord de l’ambulance puis des deux camions de pompiers de la commune. Des personnels du Samu arrivés de Tahiti à bord du Casa ont rejoint l’équipe de Nuku Hiva sur le quai de Haahopu.

 

Le maire de l’île, Benoit Kautai, ainsi que des policiers municipaux et des pompiers avaient également fait le déplacement afin de prêter main forte au personnel de santé lors de l’installation du matériel sanitaire.

Ils ont ensuite dû se retirer sur les hauteurs de la baie afin d’assister de loin aux évènements et éviter ainsi tout risque de contamination.

Afin de ne rien laisser au hasard, tous les intervenants de santé étaient équipés de la tête aux pieds avec des combinaisons médicales intégrales.

Toujours par mesure de sécurité, les équipes en question ne sont pas montées à bord du navire équatorien; il a été décidé de dresser un large chapiteau sur le quai et d’y installer le matériel nécessaire aux prélèvements puis aux divers tests.

Ainsi, les trois cas suspects ont été testés sous ce chapiteau. Il s’est avéré que seul l’un d’entre eux nécessitait d’être mis sous assistance respiratoire, ce qu’ont fait les agents du Samu de Tahiti.


Des signes positifs sur tout l'équipage

Des prélèvements ont aussi été effectués sur les 27 autres membres de l’équipage qui ont été acheminés par petits groupes de dix jusqu’au quai à l’aide de la barge du navire de pêche.

L’un des médecins de Nuku Hiva parlant parfaitement espagnol, les échanges - et notamment la description des symptômes ressentis par les marins - ont été grandement simplifiés.

Tous les marins sans exception présentaient des signes de Covid-19. Cependant, ces signes étant pour l’heure sans gravité, il n’a pas été nécessaire d’évasaner l’ensemble de l’équipage.

 

Les prélèvements effectués ainsi que le malade sévèrement atteint se sont envolés en milieu de journée à bord du Casa vers l’hôpital du Taaone.

Le commandant et l’équipage du Charo vont désormais devoir attendre au large de Nuku Hiva le résultat des prélèvements et autres tests qui devaient arriver dans le courant de la journée de jeudi avant de quitter le territoire.

Le personnel de l’hôpital de Nuku Hiva a quant à lui entièrement et minutieusement désinfecté les matériaux, l’ambulance, les semelles de leurs chaussures, ou encore les sacs poubelles contenant leurs combinaisons et autres déchets d’équipements. Ces derniers ont été incinérés en fin de journée.  


Rédigé par Marie Laure le Mercredi 20 Mai 2020 à 18:47 | Lu 4442 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Mai 2020 - 21:58 Oscar Temaru : "C'est de l'acharnement"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus