Tahiti Infos

Le livre à la fête à Huahine



Huahine, le 26 novembre 2022 - Le 6e Salon du livre de Huahine a ouvert mercredi dernier à la mairie de Fare pour la plus grande joie du public qui a pu rencontrer, pendant quatre jours, des auteurs et illustrateurs. Les visiteurs ont pu apprécier des projections, des ateliers d'écriture ainsi que des journées culturelles riches en échanges et en découvertes sur l’univers du livre.
 
La cérémonie d'inauguration du Salon du livre de Huahine a débuté mercredi dernier par un 'ōrero et un chant des élèves de 4e du collège de Fare accompagnés d'un de leurs professeurs. Le public a ensuite assisté à un autre 'ōrero de l'écrivain maori Witi Ihimaera, puis à la coutume accomplie de Myriam Malao, autrice du Vanuatu, et à celle de Frédéric Ohlen, poète et romancier néo-calédonien, au nom de la délégation des écrivains océaniens.
 
Ces journées ont permis aux scolaires de découvrir l’univers du livre en rencontrant plusieurs auteurs venus des quatre coins du Pacifique. En amont, une mallette de plusieurs livres avait été donnée au collège par l'association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI). Cela leur a permis de découvrir différents auteurs et de lire et travailler certains passages avec leurs professeurs de français. L’AETI, depuis maintenant plus de vingt ans, s’est donné parmi ses priorités d'amener le livre, la littérature et l’écrit auprès de tous les publics et partout. Un défi dans un pays si marqué par l'isolement insulaire. Cette mission culturelle et sociale menée par l’AETI, à l’origine du salon, se concrétise par des actions fortes et emblématiques comme les 2 000 livres offerts à la jeunesse polynésienne.
 
Pour les moins littéraires, le public et les collégiens ont aussi eu l’opportunité d'assister à la projection du film Paï (aussi connu sous le nom de Païkea ou Whale Rider en anglais), suivie d'un débat avec l'écrivain māori Witi Ihimaera, auteur du livre dont est tiré le film.

Concours d'écriture

Puis, afin de faire chauffer les plumes, un atelier d'écriture pour les élèves de seconde et le public extérieur a aussi été proposé par le poète et romancier néo-calédonien Frédéric Ohlen. Un atelier qui donnera peut-être l’envie aux participants de remporter le concours d’écriture organisé dans le cadre du salon, comme cela a été le cas de Loïc Esnault, un élève de 9 ans en CM1 de l’école primaire de Fitii. Le concours lancé dans toute la Polynésie par catégorie d’âge avait pour thème cette année “Mā'a, nourritures en 2050 dans nos assiettes”. “J’ai toujours beaucoup aimé lire et d’habitude, je n’aime pas écrire”, confie Loïc. “Mais depuis ce concours, j’aime bien ça, même si ça n’a pas été facile et que j'ai dû m’y reprendre à deux fois. C’est ma mère qui a découvert ce concours dans la presse et qui m’a proposé d’y participer.”
 
Le Salon du livre est aussi l'occasion de rappeler à tous les lecteurs de Huahine que l'île dispose d'une bibliothèque publique. Depuis plus de 20 ans, elle a été gérée successivement par plusieurs associations locales. Par manque de locaux disponibles, les permanences sont les mercredis et vendredis de 13 à 16 heures, dans l’école primaire de Huahine. Elles sont tenues par l'association socioculturelle Te Fare Aitauira'a no Huahine (contact au 87.20.61.35).

Séances de dédicaces personnalisées des auteurs.
Séances de dédicaces personnalisées des auteurs.

Rédigé par Flora Loge le Dimanche 27 Novembre 2022 à 10:47 | Lu 659 fois