Tahiti Infos

Le haut-commissaire répondra aux élus


Tahiti le 19 avril 2024. Dans un communiqué envoyé vendredi en début d’après-midi, le haut-commissaire Eric Spitz a expliqué avoir bien pris connaissance du courrier des groupes Tapura Huiraatira et A Here Ia Porinetia, qu’il a découvert dans les colonnes de Tahiti Infos avant de le réceptionner en personne un peu plus tard.
 
« Le haut-commissaire de la République confirme la bonne réception de ce courrier qu’il a découvert par voie de presse et examinera attentivement son contenu pour y répondre aussi vite que possible afin de rester dans les délais permettant aux représentants de l’assemblée de la Polynésie française qui pourraient le souhaiter de saisir la juridiction administrative », écrit-il.

Il réaffirme en fin de communiqué « son engagement à maintenir un dialogue ouvert et constructif, ainsi qu'à collaborer avec l’ensemble des forces vives de la Polynésie française au service de l’intérêt général. »

Dans ce courrier envoyé jeudi 18 avril, Édouard Fritch pour le Tapura, et Nicole Sanquer pour Ahip s'adressaient au haut-commissaire, lui  demandant d'assumer son “rôle de garant de la légalité” en saisissant le Conseil d'État au regard des “violations manifestes du droit” commises par le gouvernement Brotherson avec sa loi fiscale. 

Rédigé par Bertrand PREVOST le Vendredi 19 Avril 2024 à 15:43 | Lu 3103 fois