Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le hacker de l'OPT définitivement condamné



Le hacker de l'OPT définitivement condamné
Tahiti, le 16 février 2021 – Le jeune hacker connu sous les initiales "DK", qui avait piraté pendant des mois le réseau internet polynésien début 2018 alors qu'il n'était âgé que de 15 ans, a été définitivement condamné après le rejet de son pourvoi par la Cour de cassation à Paris. L'OPT va maintenant pouvoir chiffrer son préjudice pour lui demander des dommages et intérêts.
 
C'est l'épilogue, sur le plan pénal, d'une affaire particulièrement rocambolesque qui avait indirectement concerné des dizaines de milliers d'internautes polynésiens. Début 2018, le réseau internet géré par l'Office des postes et télécommunication (OPT) avait été la cible d'attaques répétées et revendiquées d'un hacker anonyme se présentant sous le pseudonyme "DK". Le 4 juillet 2018, à la suite d'une plainte déposée par l'OPT, un adolescent de 15 ans avait été interpellé à Tahiti après avoir été identifié par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Paris. Placé en garde à vue, le jeune hacker autodidacte avait reconnu être l'auteur des attaques informatiques depuis son domicile.
 
Condamné le 17 octobre 2019 à un suivi socio-éducatif par la cour d'appel de Papeete pour "détention et cession de programmes conçus pour commettre des atteintes informatiques et entrave au fonctionnement d'un système informatique", l'adolescent et sa famille avaient formé un pourvoi en cassation. Mais le 13 janvier dernier, la juridiction parisienne a jugé "qu'aucun moyen n'était de nature à permettre l'admission du pourvoi". La condamnation au suivi socio-éducatif est donc devenue définitive, ouvrant surtout la voie aux demandes de dommages et intérêts formulées par l'OPT. Il reviendra maintenant à l'Office des postes et télécommunications de chiffrer son préjudice exact. Et l'ardoise pourrait être lourde. En effet, l'OPT avait consenti à l'époque à des remises commerciales à ses clients, notamment en réduisant les factures et en augmentant le débit, et avait procédé à l'achat d'équipements pour se protéger contre ce type d'attaques.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 17 Février 2021 à 05:24 | Lu 7239 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 14:01 Prism lance son 6e appel à projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus