Tahiti Infos

Le festival des îles 2024 sous haute tension


Coup franc pour l’équipe de Hao, qui a triomphé face à Makemo.  Crédit : Tom Larcher
Coup franc pour l’équipe de Hao, qui a triomphé face à Makemo. Crédit : Tom Larcher
Tahiti, le 4 avril 2024 - La 13e édition du Festival des Îles a commencé ce samedi 30 mars. Si cette année le beach soccer n'est pas au rendez-vous, la ferveur des supporters se répercute sans aucun doute sur les deux autres disciplines du tournoi : le football et le futsal. Des matchs à haute tension, où les représentants des archipels, venues en nombre pour cette édition, comptent bien tirer leur épingle du jeu.
 
C'est le plus gros événement sportif de l'année, et sans doute le plus attendu du Fenua. “C'est notre coupe du monde”, rigolait un spectateur, ce jeudi, alors qu'il était venu soutenir son équipe favorite au stade de Fautaua. Il était 11 heures dans cette enceinte où deux rencontres électriques du Festival des Îles 2024 se jouaient simultanément. Les joueuses de la poule B de football féminin, avec Raiatea 2 qui perdait 1:0 au score face à la Team Faehiri et ses redoutables marquisiennes, alors que le chrono affichait plus que 10 minutes à jouer. Et à quelques mètres de là, un match de futsal de la poule B Hommes : Hao contre Makemo. Un jeu engagé, des crissements de chaussures et une pluie de buts. Énormément de tensions, et entre les deux terrains un vacarme enivrant : “Allez les filles !” d'un côté ; “Allez les garçons !” de l'autre. Fautaua était en ébullition.
 
Pas de beach Soccer
 
Pour cette 13e édition du Festival où plusieurs îles s'affrontent pour le titre, un grand absent se fait pourtant ressentir : le beach soccer. “Cette année, on a eu un peu de mal avec le beach soccer, donc on a lancé que le football et le futsal”, explique Patrick Ploton, agent de compétition chargé du football pendant le festival. Mais si une discipline manque à l'appel, les deux autres compenseraient presque, notamment grâce à la ferveur des supporters venus en nombre. Alors que le tournoi a commencé ce samedi 30 mars au stade de Fautaua, les matchs féminins et masculins en football à 11 et en futsal ont défilé, répartis entre Fautaua et le stade JT.
 
Et à l'occasion de cette 13e édition – un chiffre porte-bonheur sans doute –, les îles sont nombreuses à avoir répondu présentes constate Patrick Ploton : “Nous sommes à près de 1100 participants. Le point positif, c'est qu'en plus d'être nombreuses, de plus en plus d'îles arrivent à progresser et à se hisser jusqu'au carré final.” Habitué du Festival, il salue d'ailleurs les énormes prestations de quelques équipes en football traditionnel : “Chez les femmes, l'AS Tamarii Tapuhute 1 et l'AS Team Faehiri sont pas mal”, elles occupent d'ailleurs le haut des classements des poules A et B. “Chez les hommes, les anciens finalistes 2023 [AS Mira et AS Tohie'a, tous deux de Moorea] jouent bien pour l'instant. Mais il y a aussi les Marquises qui ne lâchent rien comme toujours. Ils ont la grinta”, s'esclaffe-t-il.
 
En ce qui concerne le Futsal, le vainqueur du Festival des Îles 2023 continue de régner sur le terrain. Rapa et sa dictature du ballon rond venaient notamment d’inscrire un des plus gros scores du tournoi, la veille : 28-0 face à Huahine 2.
 
Matchs sous tension
 
Au total, c'est donc 201 matchs de futsal et 67 matchs de football qui doivent avoir lieu jusqu'à ce samedi 6 avril, date fixée des finales. “Ça fait des gros tournois, beaucoup de matchs dans les jambes pour les participants qui doivent enchaîner plusieurs rencontres dans la journée”, observe Patrick. Mais quand la fatigue est teintée d'enjeux sportifs, les rencontres deviennent électriques. Tellement que Thierry Tamarii, vice-président de la commission fédérale d'arbitrage de la FTS et responsable des arbitres du festival pour le foot à 11 rappelle d'ailleurs le but du festival : “La fédération veut surtout faire passer ce message : c'est avant tout un festival. On ne vient pas ici pour essayer de ridiculiser ou menacer l'adversaire ; on est là pour encourager chaque équipe. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, quand la passion des supporters se mêle à la pression d'un match. Rendez-vous, donc, au stade Fautaua ce samedi, pour découvrir quelles seront les équipes de football et de futsal qui y résisteront, à cette fameuse pression.

 

Les finales :

Raiatea 2 menée au score 1:0 face à la Team Faehiri, à 10 minutes de la fin de jeu.  Crédit : Tom Larcher
Raiatea 2 menée au score 1:0 face à la Team Faehiri, à 10 minutes de la fin de jeu. Crédit : Tom Larcher
Futsal femme : 15h30 à Fautaua
Futsal homme : 16h30 à Fautaua
Football femme : 16h30 à Fautaua
Football homme : 18h00 à Fautaua

Rédigé par Tom Larcher le Jeudi 4 Avril 2024 à 17:51 | Lu 1073 fois