Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le compte de campagne de Fritch validé, Conroy continue ses attaques



Yves Conroy a dénoncé ce mardi matin "les magouilles" de la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.
Yves Conroy a dénoncé ce mardi matin "les magouilles" de la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.
PAPEETE, le 4 septembre 2018. Yves Conroy dénonce la décision de la commission nationale des comptes de campagne de valider les comptes du Tapura Huiraatira aux dernières élections territoriales. Pour le parti d'Edouard Fritch, Yves Conroy "a encore des lacunes dans la lecture du code électoral".

Le 22 août dernier, la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a validé le compte de campagne d'Edouard Fritch, tête de liste du Tapura Huiraatira aux dernières élections territoriales. Cette commission est chargée d'examiner les dépenses et recettes des candidats aux élections territoriales.

Devant cette commission, Yves Conroy, habitué des procédures auprès de la justice administrative avait notamment dénoncé l'organisation d'une tournée gouvernementale "à caractère électoral" dans les Gambier et Tuamotu de l'Est mi-février. La commission a souligné dans sa décision que dans les communiqués envoyés par la présidence, "il n'est jamais fait référence à l'élection".

Yves Conroy, qui ne baisse pas les bras facilement, a lors d'une conférence de presse ce mardi matin devant la stèle de Pouvana'a a Oopa, dénoncé la décision de la commission et dénonce le fait que le compte de campagne d'Edouard Fritch affichait au compteur "32,673 millions de Fcfp alors que le plafond des dépenses est de 30 millions".
Le Tapura Huira'atira n'a pas tardé à réagir. En début d'après-midi, le parti a envoyé un communiqué dans lequel il indique qu'Yves Conroy "a encore des lacunes dans la lecture du code électoral" et relève que « Les frais de transport aérien et maritime dûment justifiés (…) ne sont pas inclus dans le plafond des dépenses électorales". "Il suffit donc de se rapporter à la lecture de la décision de la CNCCFP pour comprendre que le Tapura Huiraatira a inscrit dans son compte de campagne une somme d’un peu plus de 7,7 millions pour frais de transport, qui ne rentre pas légalement dans le calcul du plafond des dépenses. Ainsi, il faut calculer : 32,9 – 7,7 = 25,2 millions. Soit un résultat bien en dessous du plafond."

En validant le compte de campagne du Tapura Huiraatira, la commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques permet au parti d'Edouard Fritch d'être remboursé par l'Etat à hauteur de 14,4 millions de Fcfp.

Le compte de campagne du Tavini Huiraatira, menée par Oscar Temaru, a été jugé fin août insuffisamment justifié et rejeté par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. L’instance a saisi le Conseil d’Etat, "juge de l’élection", qui si elle va dans le même sens que la commission pourrait prononcer l'inéligibilité du leader du parti bleu.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 4 Septembre 2018 à 14:51 | Lu 1611 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués