Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le commerce, l'industrie et l’hôtellerie en forte croissance en 2017



PAPEETE, le 18 juillet 2018 - Les derniers rapports de l'ISPF font un point d'étape sur la situation économique polynésienne. On y apprend qu'en 2017, le chiffre d'affaires du commerce a explosé de 7,9%. L'industrie est également en grande forme, poussée par le projet aquacole de Hao. La construction reste à la traine. L'emploi profite à fond de ce dynamisme et certains secteurs ont même du mal à recruter...

>>> Téléchargez les Points Forts Sectoriels

L'économie polynésienne se porte bien, et les derniers chiffres de l'ISPF le confirment. Quatre études sectorielles font le point sur les différents secteurs économique polynésiens au quatrième trimestre 2017.

LE COMMERCE FAIT DU CHIFFRE

Le commerce, l'industrie et l’hôtellerie en forte croissance en 2017
Tout va bien pour les magasins de la place. En 2017, le chiffre d’affaires du secteur Commerce atteint 384,9 milliards de francs, soit 28,2 milliards Fcfp de plus qu’en 2016 (+7,9 %). Le commerce de gros réalise la moitié de cette progression avec un chiffre d'affaires de 152 milliards de francs. Logiquement, les importations de biens suivent le mouvement et explosent de 9,4 % sur l'année.

Cette croissance a eu un effet positif sur l'emploi puisque les effectifs ont progressé sur l'année pour atteindre 9625 salariés (en hausse de 0,8 % en 2017, mais ils ont explosé depuis le début de l'année, avec une hausse annualisée de 2,2 % en mai 2018). Surtout, les revenus des salariés ont fortement augmentés l'année dernière, la masse salariale du secteur étant 3,6 % plus élevée en 2017 qu'en 2016. La hausse de la masse salariale a été fortement visible au dernier trimestre, probablement grâce à des primes de fin d'année généreuses.

LA CONSTRUCTION RESTE SOLIDE

Le secteur de la construction est loin d'être aussi dynamique que le commerce. Le chiffre d'affaires de ces entreprises est resté globalement stable en 2017, à 51,5 milliards de francs. La branche Bâtiment représente 64 % du chiffre d’affaires du secteur (33 milliards de francs) contre 36 % pour les Travaux publics (18,5 milliards de francs). La baisse des mandatements du Pays (14,6 milliards de commandes publiques au secteur, en recul de -1,8 %) est donc compensée par un regain d'investissements privés.

Ce rééquilibrage change les types de chantiers ouverts, ce qui se reflète dans les importations du secteur : 5,1 milliards de francs d'importations en 2017, soit une baisse de 5,6 % par rapport à l'année précédente.

Par contre cette évolution a été favorable à l'emploi : le secteur a recruté, avec 90 salariés embauchés juste au dernier trimestre 2017. En tout, 4 420 salariés travaillaient dans ce secteur en décembre dernier. Ces nouveaux recrutements conduisent à une hausse de la masse salariale de 1,8 % en 2017.

L'INDUSTRIE TOURNE À PLEIN RÉGIME

Le secteur secondaire, donc l'industrie, se porte bien. En 2017, le chiffre d’affaires du secteur atteint 110,9 milliards de francs, en hausse de 5,4 % par rapport à 2016. Cette augmentation touche toutes les activités industrielles :
+ 3,0 milliards Fcfp pour l'industrie extractive et manufacturière
+ 1,1 milliard Fcfp pour l'industrie agroalimentaire
+ 1,0 milliard Fcfp pour l'industrie liée à la construction
+ 0,6 milliard Fcfp pour l'industrie liée à l'énergie.
Conséquence directe, l'emploi augmente fortement (les effectifs ont augmenté de 3,6 % entre les derniers trimestres 2016 et 2017) avec 4930 salariés déclarés à la CPS. La masse salariale a suivi plus lentement, avec une hausse de 3,4 % sur 2017.

PLUS DE VACANCES DANS L'HÔTELLERIE

Le commerce, l'industrie et l’hôtellerie en forte croissance en 2017
Dans le secteur des services marchands autres que le commerce, c'est l'hôtellerie qui fait le show. Ces activités de service ont représenté un chiffre d’affaires de 279,4 milliards Fcfp en 2017, soit une hausse de 10,4 milliards de francs en un an (+ 3,9 %). "Cette augmentation est produite essentiellement par l’activité de l'Hôtellerie-Restauration" note l'ISPF.

L'emploi progresse également, au 4ème trimestre 2017 le secteur Autres Services Marchands déclare 24 270 salariés, une progression de 0,9 % en trois mois. "Les effectifs augmentent plus particulièrement dans les Services liés à la construction (+ 5,5 %) et dans l'Hôtellerie-Restauration (+ 1,6 %)" note l'institut de statistiques. La masse salariale du secteur suit la même tendance et s'établit à 70,7 milliards de francs en 2017, soit une progression de 3,2 % par rapport à 2016.

L'ISPF a également publié les derniers chiffres de la fréquentation touristique jusqu'à mai 2018, et ils sont mitigés. Entre mai 2017 et mai 2018, nous avons accueilli 202 069 touristes (+ 5,5 %). Un bon chiffre, qui masque une baisse du nombre de visiteurs "traditionnels" compensée par une explosion de la croisière. Malgré tout, "la durée moyenne de séjour progressant de 1,1 jour, une hausse plus importante que le recul des effectifs touristiques, le nombre de nuitées touristiques croît de 6,7 %" au mois de mai 2018, note l'ISPF. En cumul depuis janvier, la tendance est identique.
Jacques Franc de Ferrière

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 20 Juillet 2018 à 18:04 | Lu 2895 fois

Tags : ECONOMIE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2018 - 18:17 Tous fin prêts pour la rentrée !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués