Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le boss de la Mexican connection s'en prend à la directrice adjointe de Nuutania



Il y a tout juste un an, Adelino Diaz tentait de s'évader de Nuutania par les toits. Son transfert au palais de justice ce matin s'est donc fait sous bonne garde.
Il y a tout juste un an, Adelino Diaz tentait de s'évader de Nuutania par les toits. Son transfert au palais de justice ce matin s'est donc fait sous bonne garde.
PAPEETE, le 19 janvier 2016- Adelino Diaz était renvoyé ce mardi matin devant le tribunal correctionnel pour des outrages visant la direction des services pénitentiaires, qu'il avait accusé dans un courrier adressé directement au garde des Sceaux de "pousser certains détenus au suicide".


C'est sous bonne garde que ce détenu pas comme les autres a été conduit ce matin dans le box des prévenus. Et pour cause. Il y a tout juste un an, Adelino Diaz tentait de s'évader par les toits de la maison d'arrêt de Nuutania à l’aide d’une corde artisanale confectionnée de draps noués les uns aux autres, avec à son extrémité un grappin de fortune élaboré avec un bout de béquille.

Condamné deux fois à 8 et 10 ans de prison pour avoir pensé et organisé deux des plus importants trafics d'ice jamais démantelés en Polynésie française, l'ancien légionnaire d'origine portugaise Adelino Diaz devait cette fois répondre d'outrages à l'adresse de la directrice adjointe de Nuutania.
Dans un courrier adressé directement à la garde des Sceaux en mai 2014, Diaz avait accusé la fonctionnaire "si loin de l'hexagone" de "se permettre des écarts à la loi poussant certains au suicide".

Si l'expertise d'Adelino Diaz en matière d'écarts à la loi ne souffre d'aucune contestation, cet outrage pourrait néanmoins lui coûter 6 mois de prison supplémentaires dans les prochaines semaines. L'affaire a été renvoyée à une date ultérieure pour un problème de qualification juridique de l'infraction.

Adelino Diaz, la cinquantaine grisonnante, avait découvert la Polynésie française dans les années 80 alors qu’il était engagé dans la légion. Un long et chaotique parcours de baroudeur s’en était suivi sur fond de trafics de drogue avec le Mexique, l’homme ayant même goûté aux geôles américaines où il a avait été emprisonné pendant deux ans.


Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 19 Janvier 2016 à 17:04 | Lu 6204 fois







1.Posté par sarramoan le 20/01/2016 08:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Desfois fo savoir accepter la veriter un jour tes le roi du monde et lautre tes incarcerer faut accepter les connerie que lon fait savoir tourner la page mme dautry directrice du cp de nuutania ne fait ke son job faut areter les conerie ya pire

2.Posté par Piripirifaufau le 20/01/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il devrait pas se plaindre celui là, allons, des cellules tout confort avec l'eau courante (mais ya pas que l'eau), la télé, le téléphone avec vidéo, c'est plutôt cool non? Et puis de toutes façons, son combat est perdu d'avance, nul ne peut critiquer quoi que ce soit sur ce gourbi infâme et encore moins oser critiquer la pauvre fonctionnaire de la direction, légèrement pas contente d’être là, légèrement raciste, cela ne se fait pas, quel que soit le grief même justifié..

3.Posté par guguxxxx le 20/01/2016 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dénombre combien de suicide dans cette pseudo prison?

4.Posté par umara le 20/01/2016 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il aurait du magouiller dans la defisc il serai encore libre.

5.Posté par Pitate le 20/01/2016 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oumara ! Sâche qu'il y a un grave problème de corruption de responsables fiscaux publics qui accusent à tort des chefs d'entreprises depuis des années pour les dépouiller soit pour les enlever de leur collimateur gênant, soit pour gonfler leur prime !
C'est la VERITE dont peu de gens de l'opinion public sont au courant, alors je te le dis et regarde bien ceux qui sont reconnus innocents, le sont réellement, et ceux reconnus coupables, il y a parmi ceux la, ceux qui n'ont pas eu les reins assez solides pour se défendre par rapport à l'affaire, ou un avocat "double" comme y en a beaucoup ici à cause de la petitesse du territoire mais qui sont INOCENTS, sérieux crois moi !!!! J'en connais réellement ! Mais je ne peux en dire plus...

6.Posté par Roro LEBO le 20/01/2016 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Ancien légionnaire, "propre" mais après la vie change
et l'abus sur les autres, c'est la vengeance! ☺

7.Posté par Popoti le 20/01/2016 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne se plait pas à Nuutanuia, expédiez le en métropole. Tout le monde sera content.....

8.Posté par beaulieu le 20/01/2016 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si il était resté dans les prisons mexicaine, il n'aurait pas eu l'occasion de jouer au dur, il se serait fait proprement démolir.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance