Tahiti Infos

Le Umu iti embrase le Mahana Park


Tahiti, le 29 juin 2024 - Ils étaient nombreux à vouloir traverser “la fournaise”, ce jeudi 27 juin au Mahana Park, sous le regard fier de Raymond Graffe, tahu’a du Umu Iti. Un peu plus de 400 touristes et résidents ont pu s’essayer à cette tradition millénaire qui permettrait de voir leurs vœux exaucés par les dieux après la traversée de ce chemin de pierres chauffées “à plus de 700 degrés”.
 
Folklore qui fait vibrer les touristes ou rendez-vous culturel annuel à ne pas manquer pour beaucoup de Polynésiens… Pour sûr, le Umu iti fait vibrer. Et le tahu’a y est pour beaucoup : Raymond Graffe officie depuis son plus jeune âge dans cette cérémonie, et à 79 ans, il n’a manifestement pas perdu la main.
 
Début de soirée, jeudi 27 juin, Raymond Graffe plante le décor de la cérémonie et énonce les règles : “C’est une tradition millénaire, un acte de bravoure effectué traditionnellement en temps de famine pour invoquer les dieux. Pendant la traversée, personne ne doit regarder derrière soi au risque de briser l’enchantement et de se brûler les pieds. De 10 à 90 ans, tout le monde peut traverser le feu, il suffit de dompter sa peur. N’hésitez pas, vous-même prendrez la décision de traverser la fournaise.”
 
“Ce n’est pas si chaud que ça”
 
Ces quelques paroles prononcées, les instruments de musique commencent à tonner en rythme et les prêtres assistants se mettent à installer le périmètre de l’enchantement. Le feu prend et s’intensifie, à tel point que la chaleur déforme l’air qui circule au-dessus. Les prêtres ouvrent le chemin et traversent la fournaise une première fois. “J’invite toutes les personnes volontaires, souhaitant répondre à l’appel du prêtre et traverser la fournaise, à venir”, déclare le tahu’a.
 
Ni une ni deux, une immense file de gens se crée, souhaitant traverser et quelques fois retraverser cette fournaise. Pour les non-initiés, c’est un peu déroutant. Jean en témoigne : “C’était ma première traversée. Au départ, tu arrives avec un peu d’appréhension, tu sens la chaleur et tout, mais quand tu marches dessus, ce n’est pas si chaud que ça au final.” Beaucoup d’autres répondent présents tous les ans à ce Umu iti. Pour y “sentir les énergies” ou juste pour y faire leur vœu pendant la traversée. Raymond Graffe prévient en revanche, il faut garder le même vœu si l’on traverse plusieurs fois, au risque de semer la confusion chez les dieux.

La soirée en photo :

Les prêtres du feu prépare l'incantation. Crédit : TL
Les prêtres du feu prépare l'incantation. Crédit : TL

Le rituel incantatoire. Crédit : TL
Le rituel incantatoire. Crédit : TL

Près de 400 personnes ont tenté la traversée.  Crédit : TL
Près de 400 personnes ont tenté la traversée. Crédit : TL

Une fournaise "à 700 degrès" selon le tahu'a. Crédit : TL
Une fournaise "à 700 degrès" selon le tahu'a. Crédit : TL

Rédigé par Tom Larcher le Samedi 29 Juin 2024 à 19:30 | Lu 775 fois