Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Tahoera'a veut travailler sur le statut de pays associé avec l'Etat



PAPEETE, le 15 novembre 2018. Le Tahoera'a Huira'atira a voté ce jeudi contre l'avis préparé en commission des institutions sur le projet de loi organique modifiant le statut d'autonomie de la Polynésie française. Le parti orange demande à l'Etat de retirer ce texte et de travailler sur la mise en place du statut de "pays associé".


Le groupe Tahoeraa Huiraatira a émis un avis défavorable aux modifications demandées par la majorité à l'assemblée sur le projet de loi modifiant le statut d'autonomie. Pour le Tahoera'a Huira'atira, "le statut est essentiellement un outil, dont la vocation première est de servir au développement économique, social et culturel de notre Pays".

Pour aller dans le " sens de l’histoire", le Tahoeraa Huiraatira propose un statut de large autonomie, celui de "pays associé à la France".

"Ce projet ne date pas d’aujourd’hui. En 2010 déjà nous en parlions. En 2014, pour les 30 ans de l’autonomie, nous en parlions encore à la tribune de l’Assemblée. Nous l’avons mûri, réfléchi, approfondi et construit patiemment, avec beaucoup d’application. Aujourd’hui il est prêt", souligne le Tahoera'a Huira'atira dans un communiqué.

Le parti orange détaille donc : "De 2020 à 2025 le Pays dispose de cinq années pour se préparer, pour négocier des accords avec la France, relatifs à la mise en œuvre de certaines compétences : l’éducation, les compétences régaliennes notamment et le scrutin d’autodétermination. Ce temps obligatoire de 5 ans pour nous préparer et négocier avec la France, peut être porté à 10 ans".

Le Tahoera'a prévoit ensuite en 2025 "l'organisation d’un scrutin d’autodétermination". Ce référendum devra poser la question : « Voulez-vous que la Polynésie française accède à la pleine souveraineté en association à la France ?"

"Ce serait la confirmation concrète de la reconnaissance, par l’Etat français, du rôle joué par la Polynésie française dans la possession par la France, de l’arme thermonucléaire", commente le Tahoera'a Huira'atira. "Nous ne demandons pas l’indépendance. Nous irons à Paris et non ailleurs."

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 15 Novembre 2018 à 16:21 | Lu 974 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 15:49 Incendie d'une maison à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués