Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le RSMA forme les jeunes à créer leur petite entreprise



Le Sergent-chef Yohan Brot et le jeune stagiaire Make Maiti.
Le Sergent-chef Yohan Brot et le jeune stagiaire Make Maiti.
Papeete, le 5 février 2019- Le forum de la micro entreprise : " Mon Patron, c’est moi ! " aura lieu les 12 et 13 février prochains à l’Assemblée de Polynésie. Organisé pour aider les Polynésiens à créer leur activité, le forum rassemble les principaux organismes de formation dans ce domaine, car souvent avoir une bonne idée ne suffit pas à la réalisation du projet. En effet, il est parfois préférable d'avoir reçu au préalable quelques notions de base essentielles en comptabilité, en communication…
Zoom sur la nouvelle filière "Créateur et Reprise d'Activité" du RSMA avec les explications du Sergent-chef Yohan Brot.


Pour quelle raison le RSMA (régiment du service militaire adapté de Polynésie française) a-t-il créé une filière "Créateur et Reprise d'Activité" ?
"Au sein du RSMA, on est sans cesse en remise en question, on cherche toujours à actualiser nos formations en fonction du marché de l'emploi sur le fenua. Il y a une carte à jouer très intéressante dans le domaine de l'auto entreprenariat pour les jeunes Polynésiens".

A qui s'adresse cette nouvelle filière, comment faire pour intégrer cette formation ?
"Le jeune qui souhaite intégrer cette formation doit être âgé entre 18 et 25 ans inclus. C'est assez jeune pour créer son entreprise, mais nous sommes là pour l'aider et le mettre en confiance. Pour cette première formation, nous avons sélectionné 12 stagiaires, six filles et six garçons. Le jeune doit être titulaire d'un CAP, BEP ou BAC, il n'est pas obligé d'avoir une expérience dans le domaine du projet, mais c'est toujours un plus. Il faut que son casier judiciaire soit vierge ou léger. Le jeune doit déjà avoir réfléchi à un projet assez solide. Les stagiaires recrutés ont tous des projets très différents, cela va de la sculpture sur bois, à la couture en passant par l'aide à la personne ou la création d'une roulotte…".

"APPRENDRE A RÉALISER UN BUSINESS PLAN"

Quel va être le calendrier de la formation ?
"La formation dure six mois. Le premier mois est consacré à la FMI (Formation militaire initiale) pendant laquelle le stagiaire va apprendre les fondamentaux de la vie, cela comprend la rigueur, la ponctualité, la vie en collectivité. Puis, le stagiaire va suivre deux mois de FMC (Formation militaire comportementale) avec des enseignements sur la citoyenneté, sur la culture du monde, la géographie, le civisme, ainsi qu'une remise à niveau en informatique comprenant le pack office et les recherches internet.
Ensuite, le jeune va recevoir une formation sur la sécurité au travail et va également pouvoir passer son permis de conduire.
Les trois mois suivants vont se dérouler grâce au SEFI qui va former de façon très concrète les jeunes sur leur projet patenté. Au delà de cette filière, ce partenariat fort avec le SEFI nous permet d'avoir d'excellents résultats d'insertion".


Quels vont être les différents axes abordés ?
"Le jeune va être accompagné du début du projet jusqu'à sa conception. Pour ce faire, un premier intervenant va former le stagiaire à la comptabilité, à la gestion et au financement et à la tenue des comptes. Une autre personne va ensuite intervenir dans le domaine de la communication, cela comprend notamment la conception de logos personnalisés, le travail sur la concurrence…
Puis, un dernier intervenant va apprendre au jeune à réaliser son business plan en vue de la demande d'Icra auprès du SEFI.
Enfin, le stagiaire va également être orienté vers les organismes ayant un rapport avec son projet professionnel (CCISM, SEFI, CPS, DGEN, DGAE, ADIE, Initiative Polynésie, AEPE)".

Quel est l'objectif final de la formation ?
" Cette filière a été créée afin d'aider les jeunes à monter leur activité. On va vraiment les accompagner de A à Z. L'objectif est qu'à la fin de cette formation, les stagiaires aient leur numéro de société, leur Icra (Insertion par la Création ou la Reprise d'Activité) et qu'ils puissent débuter d'emblée leur activité. A l'issue de la formation, on va continuer à les suivre et à les conseiller si besoin.
A terme, on souhaite sélectionner 50% de jeunes issus des archipels".

Make Maiti, 21 ans :
" Je veux être indépendant "

"Je veux créer ma propre entreprise en dépannage informatique pour réparer les écrans de portables, de télévision… Je veux être indépendant. Cela fait déjà six semaines que je suis en formation au RSMA. J'apprends beaucoup de choses, comme à faire un bilan en comptabilité, à réaliser les budgets prévisionnels, à faire un business plan, à communiquer avec la presse, sur Facebook, comment se comporter avec les clients… Je ne savais pas faire tout cela, ce n'est pas toujours facile, mais c'est très intéressant. Bientôt, on va faire les dossiers de recherche de subventions pour me permettre d'investir au départ et je vais aussi passer mon permis de conduire. Je suis très motivé."

L'inscription pour la prochaine formation, c'est maintenant !

La prochaine session de formation "Créateur et Reprise d'Activité" est prévue début mai, les recrutements des futurs stagiaires ont lieu actuellement. N'hésitez pas à vous renseigner auprès du RSMA.
www.rsma.pf / Facebook : RSMA-Pf ARUE Bureau Recrutement / Par téléphone : 40 46 47 24
Fin des inscriptions, le 20 mars 2019.

Mardi 12 et mercredi 13 février de 8 à 16 heures, à l'Assemblée de Polynésie française

Toutes les informations relatives au forum " Mon patron, c’est moi ! " sont disponibles sur la page dédiée à l'événement sur le site internet de l'assemblée et sur la page facebook de l’évènement.
Vous trouverez également présent sur place lors du forum d'autres organismes proposant des formations susceptibles de vous intéresser : SEFI, CFPA, GREPFOC.

Concernant, les ateliers proposés lors du Forum, le nombre de participants est limité, une inscription sur le site internet de l’Assemblée devra être effectuée par les personnes souhaitant y venir. Les non sélectionnés pourront néanmoins y assister en live dans une salle attenante.
Renseignements : 40 41 61 66 ; [email protected]


Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 5 Février 2019 à 16:00 | Lu 1042 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net