Tahiti Infos

Le Premier ministre japonais en Inde pour des accords dans le ferroviaire et le nucléaire


New Delhi, Inde | AFP | vendredi 11/12/2015 - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est arrivé en Inde vendredi pour tenter de sceller la vente d'un train grande vitesse lors d'une visite de deux jours qui devrait conforter sa proximité avec son homologue Narendra Modi.

M. Abe a rencontré le patronat indien peu après son arrivée et il doit se rendre avec M. Modi samedi à Varanasi (Bénarès), ville sainte pour les hindous et circonscription parlementaire du Premier ministre.

New Delhi et Tokyo veulent profiter des bonnes relations entre leurs deux chefs de gouvernement conservateurs pour tenter de contrer l'influence croissante de la Chine en Asie.

Avant son départ pour Delhi, M. Abe a indiqué que les relations entre les deuxième et troisième économies d'Asie avaient un grand potentiel. "Je veux obtenir des résultats afin de donner une impulsion au développement des relations entre Japon et Inde dans les domaines des trains à grande vitesse, de la coopération en matière de sécurité et de l'usage civil du nucléaire".

Cette visite "va renforcer les relations entre l'Inde et le Japon", a estimé pour sa part Narendra Modi sur Twitter.

Plusieurs contrats sont en discussion, dont l'un pour fournir à l'Inde le "shinkansen", la technologie ferroviaire à grande vitesse japonaise qui serait employée sur une ligne de 505 kilomètres reliant Bombay à Ahmedabad, selon des responsables. Le coût de travaux est évalué à 980 milliards de roupies (13,5 milliards d'euros).

M. Modi a promis de moderniser le tentaculaire réseau ferré indien, qui souffre d'un gros retard d'investissement.

Les deux hommes devraient également parler d'une coopération dans le nucléaire prévoyant l'exportation de la technologie japonaise en Inde.

Tokyo a longtemps refusé de coopérer avec l'Inde dans ce domaine car Delhi n'a pas ratifié le traité de non-prolifération, mais devrait assouplir sa position en raison de l'influence croissante de la Chine, selon les analystes.

Modi et Abe entretiennent d'étroites relations remontant à avant l'arrivée au pouvoir de l'Indien en mai 2014, tous deux étant issus de la droite et affichant leur nationalisme.

Modi avait été chaleureusement accueilli lors de sa visite l'an dernier au Japon pour sa première visite bilatérale en dehors de l'Asie du Sud et son homologue lui avait fait visiter l'ancienne capitale Kyoto.

"Leur ordre du jour ressemble à une idylle internationale: ils se sont vus récemment à Paris, ont dîné ensemble à Istanbul, déjeuné à Kuala Lumpur et vont être maintenant ensemble" pendant 48 heures, écrit le quotidien Hindustan Times.

Outre l'accord dans le ferroviaire, le Japon devrait annoncer qu'il va investir une centaine de millions de dollars dans des usines de traitement de déchets et des projets de développement urbain à Varanasi, selon le quotidien.

Rédigé par AFP le Vendredi 11 Décembre 2015 à 15:29 | Lu 596 fois