Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le 'O'eo au cœur d'un projet de gestion durable à Rangiroa



Tahiti, le 14 décembre 2020 - Georges Moarii, gérant de la société Ocean Products à Rangiroa, a présenté aux membres du gouvernement son programme d'évaluation des ressources de 'O'eo (bec de cane). Objectif : mettre en place une stratégie de pêche lagonaire durable, avec la complicité de la population.   

Projet pilote à Rangiroa, le programme d'évaluation des ressources de 'O'eo (bec de cane) dans une logique de gestion durable a été présentée au président Edouard Fritch, au vice-président Tearii Alpha, en charge des ressources marines, et au maire de Rangiroa, Teina Maraeura. Initié par le patron de la société Ocean Products, Georges Moarii, le projet entend faire un état des lieux de la ressource, et mettre en place une stratégie de pêche lagonaire durable.

Condition sine qua non de réussite selon le chef d'entreprise, l'adhésion de la population de Rangiroa n'est pas négligée. Les habitants sont mêmes étroitement associés avec la sensibilisation des pêcheurs, ou des jeunes, via un programme éducatif. A court terme, il s'agit de répliquer cette méthode dans les îles où la pression de la pêche pèse sur les stocks.

Mené par le docteur en biologie marine, Alexander Filous, ce programme est co-financé par l’ONG The Nature Conservancy, sous le haut patronage du président de la Polynésie et du maire de la commune. Il consiste plus précisément à évaluer le stock sauvage de 'O'eo, sa biologie, ses modes et le calendrier de reproduction et les quantités prélevées par la population locale. A terme, ce travail permettra de définir les mesures de gestion optimales, telles que les quantités des prises et les tailles des spécimens qui peuvent être prélevés sans mettre le stock en péril. Une initiative soutenue par le gouvernement.

A ce stade, Alexander Filous a déjà marqué 700 spécimens et mesurés plus de 11 000 poissons, ce qui lui a permis d'identifier les tailles de maturité des 'O'eo mâles et femelles, les périodes et les lieux de frai et la capacité de reproduction du 'O'eo, etc. 

Rédigé par Esther Cunéo le Lundi 14 Décembre 2020 à 18:32 | Lu 2277 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus