Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Mini Heiva de l'Intercontinental démarre vendredi soir



La direction de l'Intercontinental a présenté, ce mardi matin, la 37ème édition de son Mini Heiva, qui démarrera vendredi soir.
La direction de l'Intercontinental a présenté, ce mardi matin, la 37ème édition de son Mini Heiva, qui démarrera vendredi soir.
PUNAAUIA, le 24 juillet 2018 - Durant quatre soirées, les convives pourront apprécier ou redécouvrir les prestations des lauréats de ce Heiva i Tahiti. Un événement qui se tiendra sur le grand motu de cet hôtel. Des artistes locaux seront également de la partie pour ouvrir les différentes soirées basées sur des thèmes culinaires variés.

La 37ème édition du Mini Heiva de l'Intercontinental démarre ce vendredi soir, sur le grand motu.

Durant quatre soirées (les 27 et 28 juillet et les 3 et 4 août), les lauréats en pupu hīmene et en 'ori tahiti présenteront, à nouveau, leurs spectacles (voir programme ci-dessous). Des artistes locaux seront aussi de la partie, "on aura Guy Laurens, Michel Poroi…", indique Thierry Broveli, directeur général de l'Intercontinental. Les convives retrouveront bien sûr, l'école de danse du feu, de Te Tama Ahi, de Léon Teai. Chaque soirée sera différente, puisque l'hôtel prévoit quatre buffets variés. Du mā'a tahiti pour l'ouverture, deux soirées merveilleuses, les 28 juillet et 3 août, et pour finir avec une soirée dédiée aux archipels polynésiens, le 4 août.

"Le dernier soir, on a supprimé les "pupu hīmene" et on a remis Miss et Tāne en prestation individuelle et couple, ce qui fait qu'on aura un spectacle beaucoup plus frais et actif le dernier soir", assure le directeur général. Cet événement culturel représente bien évidemment un gros investissement pour l'établissement. Mais pas question pour la direction de passer outre : "Le personnel fournit un gros travail que ce soit sur la mise en service, sur le nettoyage… Ils font des costumes également. Donc, c'est vraiment une fête que l'on prépare et on ne veut pas tout gâcher, par un manque de participants. Ça serait vraiment dommage. Donc, c'est dans ce sens que nous voulons réussir notre Mini Heiva."

Jusqu'à la dernière édition, le Mini Heiva de l'Intercontinental a mis en évidence "près de 13 000 artistes", avec "700 000 participants". "Cette année, on espère rester dans la mouvance avec des spectacles qui vont attirer du monde pour faire une belle fête", explique Thierry Broveli.

"On a des habitués du Mini Heiva, avec une clientèle locale, qui, soit, aime bien revenir suivre ceux qu'ils ont vu à To'atā. Soit, ils ne les ont pas vus et ils veulent les voir ici, soit, ils veulent les revoir dans des conditions plus gourmandes et plus confortables. On a aussi une clientèle internationale qui vient exprès pour le Heiva et le Mini Heiva", rajoute-t-il.

Pour que le Mini Heiva soit une réussite financière pour l'hôtel, "il nous faut un minimum sur quatre soirées, une moyenne de 300 couverts", prévient le directeur général.

Chaque soirée, 700 couverts seront disponibles.


LE PROGRAMME DE CE MINI HEIVA

Tarifs pour les quatre soirées : 11 800 francs

Vendredi 27 juillet (Soirée mā'a tahiti)
19 heures à 19h30 : Teiva LC
19h35 à 19h55 : Ouverture du four tahitien
19h55 à 20h05 : Tū'aro Mā'ohi
20h05 à 20h25 : Ecole de danse du feu "Tama Ahi"
20h25 à 20h40 : Présentation des candidats à Miss et Tāne Mini Heiva
20h40 à 21 heures : Pupu hīmene "Natiara" (2ème prix tārava raromata'i)
21h05 à 22h05 : Pupu 'ori Tamari'i Vaira'o (2ème prix Hura Ava Tau)

Samedi 28 juillet (Soirée merveilleuse)
19 heures à 19h50 : Raumata
19h55 à 20h05 : Tū'aro Mā'ohi
20h05 à 20h25 : Ecole de danse du feu "Tama Ahi"
20h25 à 20h40 : Présentation des candidats à Miss et Tāne Mini Heiva
20h40 à 21 heures : Pupu hīmene "Tamari'i Mahina" (1er prix tārava raromata'i)
21h05 à 22h05 : Tahiti Hura (1er prix Hura Ava Tau)

Vendredi 3 août (Soirée merveilleuse)

19 heures à 19h50 : Guy Laurens
19h55 à 20h05 : Tū'aro Mā'ohi
20h05 à 20h25 : Ecole de danse du feu "Tama Ahi"
20h25 à 20h40 : Présentation des candidats à Miss et Tāne Mini Heiva
20h40 à 21 heures : Pupu hīmene "Tamari'i Mataiea" (1er prix tārava tahiti)
21h05 à 22h05 : Hei Tahiti (2ème prix Hura Tau)

Samedi 4 août (Soirée archipel)

19 heures à 19h40 : Tahitian Jazz Feeling
19h40 à 20 heures : Passage des huit candidats à Miss et Tāne Mini Heiva (tenue de soirée)
20 heures à 20h20 : Ecole de danse du feu "Tama Ahi"
20h20 à 20h35 : Passage candidates à Miss Mini Heiva (danse)
20h35 à 20h50 : Passage candidats à Tāne Mini Heiva (danse)
20h50 à 21h10 : Danse des candidats en duo
21h10 à 22 heures : 'Ori i Tahiti (1er prix Hura Tau)
22 heures à 22h30 : Election Miss et Tāne Mini Heiva.


Bon à savoir

Le Mini Heiva de l'Intercontinental démarre vendredi soir
Le 10 août, la troupe de l'hôtel, "Te Tiare nō Beachcomber" présentera son spectacle basé sur l'accueil polynésien, aux clients du restaurant de l'établissement. Une prestation qui a été préparée pour le Heiva i Tahiti 2018. Mais après 31ans d'absence, il n'a pas été évident pour cette troupe de rivaliser avec les grands du milieu. La direction, de son côté, ne peut qu'être fière du parcours de ses employés.

Retrouvez ci-dessous la réaction du directeur de cet établissement.


Thierry Broveli
Directeur général de l'Intercontinental

"Je les ai motivés en étant près d'eux et en répondant à leurs besoins"


"Je les ai accompagnés en les aidant et en leur apportant les moyens dont ils avaient besoin. On a eu quelques éléments moteurs dans le groupe pour faire des chorégraphies, de même que pour les costumes. Honnêtement, j'ai été ravi surtout que ce n'est pas ma culture. Donc, je les ai laissés faire et j'ai découvert beaucoup de choses, avec une équipe formidable et des gens qui, pour certains, n'étaient pas de l'hôtel, parce qu'il fallait quand même que l'établissement continue de tourner pendant les répétitions. Donc, on a vu ce groupe se monter gentiment, on a vu des gens travailler ensemble jours et nuits. Les dernières 24 heures étaient extraordinaires, avec la préparation des costumes végétaux. Je les ai motivés en étant près d'eux et en répondant à leurs besoins.
On les a accompagnés en libérant certaines personnes quand c'était nécessaire, et on faisant des efforts logistiques aussi. Sur le plan financier, ils se sont bien débrouillés. Ils ont fait des ventes, des soirées où on les a aidés…
J'ai découvert le thème quand ils ont décidé de le dire, et évidemment je me suis dit que c'était un thème particulièrement bien adapté à notre hôtel. Et je pense qu'ils l'ont choisi pour rendre hommage à l'équipe première, qui elle-même avait décidé de lancer une atmosphère Beachcomber, de grandes familles, d'entente entre les uns et les autres. Donc, je pense qu'ils se sont dit que l'accueil serait bien, et ils ont eu raison. Je pense que ce serait pas mal que les autres hôteliers fassent pareil, parce que le Heiva, c'est pour tout le monde. Et puis, peut-être qu'on fera un Heiva des hôteliers après. Pourquoi pas ? (rires)
"



Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 24 Juillet 2018 à 14:27 | Lu 2009 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués