Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le MMA fait le show pour sa première au fenua



Tahiti, le 13 juin 2021 - La première soirée de MMA (arts martiaux mixtes) amateurs s'est tenue, samedi, à Mahina. Pour cette première 12 combats étaient au programme de la fight card, composée par Raihere Dudes. Pieds-poings, grappling, “ground and pound” (coup au sol), soumission… les 24 combattants ont assuré le spectacle devant un public conquis. 

Vingt-quatre combattants ont écrit, samedi à Mahina, les premières pages du MMA polynésien. Pour cette première soirée, 12 combats donc au programme d'une “fight card” composée par Raihere Dudes. Une carte composée selon des critères bien précis. Le premier étant de faire participer tous les clubs affiliés à la Fédération polynésienne de lutte, arts martiaux mixtes, jiu jitsu brésilien et disciplines associées (FPLAJDA). Mission réussie puisque sept clubs était représentés. Le second critère était de proposer des combats dans toutes les catégories d'âges. Case également cochée avec des combats qui ont opposé des athlètes allant des catégories U16 aux séniors. Le dernier critère posé était de proposer des combats féminins pour cette première. Mais l'écart de niveau entre les combattantes a finalement freiné les organisateurs. 

Mais qu'importe car le spectacle a été assuré tout au long de l'événement. Les plus jeunes ont ainsi ouvert les hostilités en fin d'après-midi dans l'octogone, installé dans la salle omnisports de Mahina. Des jeunes talents qui ont bien chauffé le public. On retiendra notamment les deux combats en U-18, avec une belle clé de bras réalisée par Grégory Charles face à Tauarii Teuira. Et le spécialiste du taekwondo, Ariihei Lehartel a fait parler la foudre en assénant un coup de pied au niveau du plexus de Manahau Teriitetoofa qui l'a envoyé contre le grillage. Le combat a ensuite été arrêté par l'arbitre. 

Bernard Teinaore expéditif chez les super-lourds

Chez les super-lourds, Bernard Teinaore n'a pas trainé en remportant son combat avant la fin du premier round.
Chez les super-lourds, Bernard Teinaore n'a pas trainé en remportant son combat avant la fin du premier round.
Puis les séniors sont entrés en scène 17 heures. L'un des combats les plus attendus de la soirée était l'opposition entre le surfeur professionnel Lorenzo Avvenenti (Te Aro MMA) et Vahitu Tapare (Huahine Xtrem Art), spécialiste du judo. Le premier cité a eu du mal a existé au cours de l'affrontement. Le combattant de Huahine, dominant dans les phases de pied-poing, a fait beaucoup de mal à son adversaire avec ses crochets et ses low-kick. Et finalement dans la dernière reprise, Vahitu Tapare a parachevé son œuvre sur un étranglement obligeant Lorenzo Avvenenti à se soumettre et à abandonner. 

C'était au tour ensuite de Bernard Teinaore (Te Aro MMA) et de Vatea Maiterai (Huahine Xtrem Art), dans la catégorie des super-lourds, de faire leur entrée dans l'octogone. Et il a fallu moins d'un round à Teinaore pour venir à bout de son adversaire. Sur un take-down il a emmené son adversaire au sol avant de le finir sur une phase de “ground and pound” (coup au sol) qui a contraint l'arbitre à arrêter le combat. “Je voulais faire un peu de tout ce soir. Du striking, du grappling et soumission si besoin. Mais le plus important c'était emmener mon adversaire là où j'étais le plus fort”, a indiqué Bernard Teinaore à l'issue de son combat.

Touché à l'arcade dans le premier round, Julian Schlouch a emmené son adversaire au sol pour le dominer.
Touché à l'arcade dans le premier round, Julian Schlouch a emmené son adversaire au sol pour le dominer.

Le main event pour Teiki Nauta

Teiki Nauta a remporté le premier main-event du MMA polynésien face à Ragitea Kainuku.
Teiki Nauta a remporté le premier main-event du MMA polynésien face à Ragitea Kainuku.
Place ensuite au co-main-event de la soirée qui a opposé Julian Schlouch (Te Aro MMA) à Heremoana Camuzet (Sphère MMA). Rapidement ouvert à l'arcade droite après deux crochets de Camuzet, Schlouch a ensuite emmené le combat au sol où il a totalement dominé son adversaire au ground and pound. Et c'est logiquement que Julian Schlouch est déclaré vainqueur par les juges. “L'objectif c'était de travailler la lutte. Je savais qu'il était meilleur en boxe et il a tapé fort dans la première reprise. Je l'ai emmené là où il était moins fort. J'aurais aimé gagner avant la fin du combat, mais bon ça sera peut-être pour la prochaine fois“, s'est réjoui Julian Schlouch. 

Et pour conclure la soirée, le main-event du MMA polynésien a opposé Teiki Nauta (Blackhouse Tahiti) qui a déjà quelques combats dans l'octogone à son CV. Face à lui Ragitea Kainuku du Huahine Xtrem Art). Un combat qui a été globalement maîtrisé par Nauta. Dominant dans les phases debout et au sol, il a logiquement été déclaré vainqueur par les juges. 

Une première réussie donc pour le MMA au fenua. Une prochaine soirée est déjà programmée pour le 7 août. La carte sera composée cette fois-ci  par Henri Burns. Ça va brûler…

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 13 Juin 2021 à 18:01 | Lu 1975 fois

Tags : MMA





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives Tahiti Infos | Archives Les Nouvelles | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti | Catalogues