Tahiti Infos

Le Diadème se pare de tatouages


La fresque a été réalisée par Astro, un street-artist connu pour ses trompes-l'œil colorés aux lignes épurées. Il a été secondé par les artistes polynésiens Deraj et Savaj.
La fresque a été réalisée par Astro, un street-artist connu pour ses trompes-l'œil colorés aux lignes épurées. Il a été secondé par les artistes polynésiens Deraj et Savaj.
PAPEETE, le 2 août 2019 - Dans le cadre du partenariat entre l'OPH et le festival international de graffiti Ono'u, trois artistes, Astro, Deraj et Savaj, ont réalisé une fresque sur "Le Diadème", résidence OPH située à Papeete.


Une nouvelle fresque a vu son apparition sur les murs et balcons de la résidence "Le Diadème" à Papeete. Celle-ci a été réalisée par trois artistes : le métropolitain Astro, connu pour ses trompe-l'œil mêlant lignes épurées et couleurs, qui avait pris part à l'édition 2017 du festival international de graffiti Ono'u, ainsi que les Polynésiens Deraj et Savaj, qui ont assisté Astro dans son travail.


La fresque, un trompe-l'œil utilisant des motifs qui "mettent en avant l’art du tatouage marquisien, avec une représentation en 3D du symbole d’enana (l’homme) sur une des façades, a nécessité sept jours de travail", explique la présidence dans un communiqué. L'œuvre terminée a été dévoilée vendredi.


La réalisation de cette fresque s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre l'OPH, l'Office polynésien de l'habitat, fêtant ses 40 ans d'existence, et le festival international de graffitis Ono'u, sur le thème "Ono’u – l’art au service du logement social".


Cette fresque s'inscrit dans le programme de l'OPH qui souhaite "embellir ses quartiers par l'art" avec le festival et par la participation des locataires avec le concours "J'embellis mon quartier", mais qui souhaite aussi "apporter un regard neuf sur les résidences dites sociales" avec des vidéos réalisées par les locataires de l'OPH baptisées Nō tātou.



Rédigé par Rebecca Moux le Vendredi 2 Août 2019 à 19:37 | Lu 2327 fois