Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le Delta provoque une “brutale recrudescence” de l'épidémie



Tahiti, le 22 juillet 2021 - Le bulletin épidémiologique hebdomadaire publié jeudi par la plateforme Covid-19 signale une “brutale recrudescence” de l'épidémie. Sur les 95 cas identifiés entre le 12 et le 18 juillet, 32 sont des variants, tous de type Delta. Le fenua déplore en outre un nouveau décès dû au Covid.

Les 32 variants identifiés présentaient tous des mutations correspondant au profil du variant Delta” annonce le dernier bulletin épidémiologique de la plateforme Covid-19 du Pays publié jeudi. Le bulletin de la semaine dernière prévenait déjà que “les deux cas de variants Delta contaminés localement représentaient un risque important de dissémination du variant Delta” et "une possibilité de circulation locale méconnue". Avec 95 nouveaux cas identifiés entre le 12 et le 18 juillet contre seulement 13 la semaine précédente, ce risque de dissémination se matérialise en chiffres. Cette semaine, entre lundi et jeudi, 146 cas ont déjà été identifiés en l'espace de seulement quatre jours. La circulation locale du variant Delta provoque “une brutale recrudescence” du nombre de cas contaminés en Polynésie française, et ce n'est pas parti pour s'arranger.

Une incidence inquiétante

Les 95 nouveaux cas confirmés la semaine dernière représente une incidence de 34/100 000 en Polynésie française. Elle était de 5/100 000 une semaine plus tôt. Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de cas positifs au coronavirus pour 100 000 habitants. Au-delà de 50, un seuil d'urgence est franchi. Au vu de l'importante augmentation observée en sept jours, il ne serait pas étonnant de voir rapidement le taux d'incidence au fenua franchir ce seuil d'alerte.
 

Delta, seul variant désormais identifié

Plusieurs clusters ont été identifiés regroupant la majorité des confirmés, en particulier à l'Hospitel du CHPF et en entreprise, ainsi que des clusters familiaux” indique le bulletin. Si la plupart sont localisés à Tahiti (84), quelques cas ont été rapportés à Moorea (4), aux Tuamotu (5) et à Bora Bora. Selon la plateforme Covid-19, “la majorité des cas est liée à la circulation débutante du variant Delta”. En effet, sur les souches de variants identifiés par les laboratoires de l'ILM et du CHPF “par criblages et séquençage”, l'ensemble des variants correspondait au profil du variant Delta, désormais majoritaire au fenua. Parmi les cinq patients hospitalisés la semaine dernière, quatre étaient porteurs de cette souche. “Le cinquième, transféré de Bora Bora en réanimation au CHPF, était porteur d'une souche non-variante”. Le bulletin précise également que l'un de ses cinq patients avait été précédemment vacciné.

29% du fenua vacciné

La vaccination progresse toujours à un rythme ralenti en Polynésie française. “La couverture vaccinale augmente dans toutes les tranche d'âge”, mais seulement 25,3% de l'ensemble de la population a reçu un schéma vaccinal complet (deux doses ou avec l'injection d'un vaccin monodose). Si l'on observe le nombre de personne ayant reçu au moins une injection, ce pourcentage augmente à 29,1%. Il est de 39,2% chez les 18 ans et plus et atteint 68,1% chez les plus de 60 ans.

Jeudi dernier, le ministre de la Santé, Jacques Raynal annonçait sur le plateau de Polynésie la 1ère que “si cette épidémie venait à se développer de façon plus importante, nous devrons surveiller de nouveau les capacités de nos structures de santé”. Le dernier carré épidémiologique quotidien, publié jeudi par la plateforme Covid, a signalé un nouveau décès lié à l'épidémie, le premier depuis 16 jours. Neuf personnes sont désormais hospitalisées en filière Covid, dont trois en service de réanimation. Mercredi, le haut-commissaire a rappelé que la levée des contraintes sanitaires décidées ces derniers mois était “réversible” en cas de reprise de l'épidémie. Une reprise qui se fait de plus en plus pressante.
 



Rédigé par Etienne Dorin le Jeudi 22 Juillet 2021 à 18:55 | Lu 4642 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers