Tahiti Infos

Le Criobe de Moorea bientôt hub scientifique international


À terme, de nouveaux laboratoires vont remplacer le centre d'hébergement actuel afin d'accueillir les chercheurs internationaux et les entreprises en phase “d'incubation”.
À terme, de nouveaux laboratoires vont remplacer le centre d'hébergement actuel afin d'accueillir les chercheurs internationaux et les entreprises en phase “d'incubation”.
Moorea, le 4 octobre 2022 - Le Criobe a pour ambition de faire évoluer sa structure vers un centre d’accueil international. La première étape de ce projet a débuté la semaine dernière avec le lancement de la construction de nouveaux hébergements qui seront prêts en mai 2023. S’en suivra la construction d’infrastructures modernes avec laboratoires et bureaux afin accueillir des chercheurs internationaux ainsi que de jeunes entreprises en phase de développement.
 
Le Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (Criobe) lance actuellement un projet d’évolution de sa structure actuelle vers un Centre d’accueil international. L’idée est, pour le centre, avec l’appui d’un financement du contrat de projets État-Pays, de faire évoluer la station de recherches en écologie expérimentale de Moorea vers un centre international, véritable hub scientifique d’attractivité pour la communauté de recherches internationales dans le Pacifique et pour des entreprises locales en phase “d'incubation”.
 
Le premier volet du projet consiste en la construction de nouveaux hébergements avec une capacité de 25 lits. La pose de la première pierre a eu lieu le 27 septembre en présence notamment des représentants du Pays, de l’État et de la commune de Moorea-Maiao. La fin des travaux est espérée pour le mois de mai 2023. C’est à ce moment-là que débutera le deuxième volet du projet avec la rénovation des bâtiments d’hébergement actuels pour en faire un plateau technique dédié à l’expérimentation, en vue de maitriser les techniques de l’ADN environnemental terrestre et marin, pour les mettre au service des utilisateurs comme les chercheurs ou les services du Pays. La construction d’un laboratoire de préparation en chimie est également en projet, ainsi qu’une salle dédiée à la calibration de sondes et à l’organisation de la plongée technique profonde.
 
“Attirer les chercheurs internationaux”
 
“Le fait d’avoir des hébergements neufs ainsi que des laboratoires avec des nouvelles technologies, sur notamment tout ce qui concerne l’ADN environnemental va attirer les chercheurs internationaux”, estime Annaïg Le Guen, directrice du Criobe.  “Ils vont se dire qu’ils sont juste à coté du lagon pour travailler directement sur les écosystèmes et qu’ils ont tout ce qu’il faut sur place avec un laboratoire pour faire de l’ADN environnemental, de la biologie moléculaire… Il y aura aussi des laboratoires d’optique pour regarder au microscope.” La construction d’une salle d’innovation et de transfert pour l’accueil d’entreprises en “incubation” est également prévue dans ce second volet.
 
Le Criobe ambitionne ainsi de transférer des connaissances dans des domaines aussi divers que l’écologie, l’aquariologie ou encore de la compréhension des organismes marins à des entrepreneurs incubés sur place. Ces derniers vont ainsi bénéficier des infrastructures et des compétences techniques et scientifiques, sur un même site. “On pourra par exemple accueillir un entrepreneur qui va vouloir tester des élevages tout en restant en contact avec les chercheurs ou les ingénieurs pour essayer de démontrer que son idée d’entreprise est bonne. Cela concerne tout le domaine de la protection et de l’exploitation des ressources marines. Il s’agit de voir comment on peut valoriser la ressource sans la pénaliser. C’est là vraiment cette démarche de développement durable qu’on recherche”, ajoute la directrice. La mise à disposition de ces nouveaux bureaux et laboratoires est espérée pour la fin de l’année 2023, voire début 2024.

Pose de la première pierre du futur centre d'hébergement du Criobe de Moorea. ©Commune de Moorea
Pose de la première pierre du futur centre d'hébergement du Criobe de Moorea. ©Commune de Moorea

Le futur centre d'hébergement du Criobe comptera 25 lits. La fin des travaux est prévue pour mai 2023.
Le futur centre d'hébergement du Criobe comptera 25 lits. La fin des travaux est prévue pour mai 2023.

Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 4 Octobre 2022 à 16:35 | Lu 1376 fois