Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le Chili veut éliminer les centrales thermiques au charbon d'ici 2050



Santiago du Chili, CHILI | AFP | mardi 30/01/2018 - Le gouvernement chilien a signé un accord avec l'entreprise française Engie, l'italienne Enel et les chiliennes AES Genes et Colbun pour éliminer progressivement ce type de centrales du "mix" énergétique du pays sud-américain, deuxième source d'énergie après le pétrole.

"Nous sommes arrivés à cet accord où elles s'engagent à ne pas construire de nouvelles centrales au charbon. Le second engagement concerne la fermeture des sites existants, soit 28, de manière programmée", a déclaré le ministre de l'Energie Andrés Rebolledo à la chaîne CNN Chile.
Cet accord ne concerne pas les centrales équipées de technologies permettant de réduire les émissions de CO2 émis à la sortie des cheminées, même si leur coût de fonctionnement élevé devrait conduire à leur fermeture également, a laissé entendre le ministre.
A l'heure actuelle, ces centrales produisent 21,9% de la capacité électrique du pays, un chiffre en diminution ces dernières années grâce à l'essor des énergies renouvelables. 
Le solaire et l'éolien "représentent aujourd'hui près de 20% de tout ce que nous produisons" au Chili, selon le ministre, qui a souligné l'engagement de son pays en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.
Le secteur énergétique chilien est responsable de 77% des émissions de gaz à effet de serre. Le Chili s'est engagé à les réduire de 30% d'ici 2030 et prévoit qu'en 2050, 90% de son mix énergétique soit d'origine renouvelable.

le Mercredi 31 Janvier 2018 à 05:47 | Lu 337 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies