Tahiti Infos

Le Cesec tique sur la simplification d'octroi des aides au digital


Tahiti, le 18 avril 2022 - Le Conseil économique, social, environnemental et culturel a émis plusieurs recommandations au projet de loi du Pays prévoyant la simplification des procédures d'attribution du dispositif d'aide au digital (DAD), pour que la réforme garde "un objectif de compétitivité et de bienfaits pour la collectivité de manière transparente".
 
Simplifier oui, ne plus contrôler non. C'est en substance l'avis rendu par le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sur le projet de loi du Pays simplifiant l'octroi du dispositif d’aide au digital - DAD. "Comme dans d’autres secteurs, si la puissance publique octroyant des aides doit être en mesure d’en choisir les critères d’obtention mais également les conditions d’utilisation, elle ne doit pas devenir un frein à ce développement. La réduction et la facilitation des procédures administratives, au-delà d’être une nécessité dans ce domaine hautement concurrentiel et dynamique, relève d’une volonté du gouvernement", concède l'institution. "Pour autant, le CESEC estime que toute proposition de simplification du schéma d’octroi des aides publiques ne doit pas empêcher qu’elles soient attribuées et utilisées dans un objectif de compétitivité et de bienfaits pour la collectivité de manière transparente. La seule suppression de la commission ne saurait suffire à fluidifier le traitement des demandes d’aides, ni à le rendre moins arbitraire."
 
Ainsi, le Cesec recommande-t-il de maintenir la commission, en présentiel ou en distanciel, au besoin en réduisant sa composition, la participation de personnalités extérieures devant être un gage d’indépendance ; de supprimer les dates fixes de réunion et d’analyser les demandes au fil de l’eau ; et de mettre en place un guichet unique pour l’ensemble des aides liées au développement du numérique.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 18 Avril 2022 à 12:30 | Lu 954 fois