Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le CSA pose des conditions à la reprise par Play TV des chaînes de FTV



Le CSA pose des conditions à la reprise par Play TV des chaînes de FTV
PARIS, 30 juillet 2013 (AFP) - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a posé des conditions à la reprise des chaînes de France Télévisions par le site internet Play TV qui diffuse gratuitement et en direct 70 chaînes, selon une décision rendue publique mardi.

France Télévisions reprochait à la société Play Media, qui a lancé PlayTV en 2010, de diffuser les programmes de France 2, France 3, France 4, France 5 et France O, sans avoir conclu d'accord contractuel et de "siphonner" les contenus publicitaires du groupe.

"Le Conseil a vérifié si les conditions prévues par la loi pour la mise en oeuvre de cette disposition étaient remplies. Il a constaté que la société Play Media avait bien le statut de distributeur de services", écrit le CSA qui souligne toutefois que "Play Media ne dispose d'aucun abonné, son service étant en accès libre et gratuit". "Or disposer d'abonnés constitue une condition déterminante pour être soumis à l'obligation de reprise" prévue par la loi, qui contraint tous les opérateurs à diffuser les chaînes publiques au nom du pluralisme, selon le CSA.

L'autorité "a toutefois estimé utile de ménager un délai pour que la société Play Media mette fin à la reprise des chaînes de France Télévisions. Ce délai court jusqu'à la fin de l'année 2013" afin que Play Media se mette en conformité avec ses obligations, notamment de recruter des abonnés.

Dans un communiqué, Play Media s'est déclaré satisfait de la décision, précisant que "sous réserve d'appel, Play TV se conformera aux recommandations qui lui ont été faites en mettant en place un système d'abonnements".

Play Media, qui affirme réaliser 30% de la télévision en direct sur internet et toucher 2,5 millions d'internautes par mois, a signé des accords avec les autres chaînes diffusées afin de leur reverser une partie des revenus publicitaires.

lh/fa/sd

Rédigé par () le Mardi 30 Juillet 2013 à 07:03 | Lu 194 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies