Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le CNRS renforce ses relations avec l’Université de Melbourne



MELBOURNE, mercredi 26 mars 2014 (Flash d’Océanie) – Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Université de Melbourne ont renforcé leurs liens par le biais d’un protocole d’accord, signé le 19 mars 2014.

Le protocole a aussi donné le coup d’envoi de la part des deux partenaires d’un appel à projets et expressions d’intérêt concernant la sélection de futurs chercheurs censés lancer un véritable processus conjoint et coopératif de coopération, recherche et développement..
Une mission exploratoire du CNRS en Australie avait eu lieu début avril 2013, lorsqu’une délégation composée de Mme Minh-Hà Pham-Delègue, directrice Europe de la Recherche et Coopération Internationale (DERCI), de Mme Chantal Khan-Malek, directrice-adjointe Asie-Océanie et de M. Jean-François Marini, chargé de mission en Océanie pour le CNRS, s’et rendue successivement à Perth, Melbourne, Canberra et Sydney.

Côté français, ce type d’accords de coopération scientifique avec des organismes de recherche étrangers est géré par la Direction Europe de la recherche et coopération internationale (DERCI) du CNRS.
« Ces accords permettent en particulier, dans certains cas (…), de financer des missions et des accueils de chercheurs d’une durée comprise entre une semaine et six mois dans le cadre de projets de recherche soumis conjointement. La sélection des dossiers se fait principalement sur la qualité et la nouveauté du projet. Les candidatures de jeunes chercheurs sont favorisées », précise le CNRS, qui souligne que l’Université de Melbourne, « la mieux classée en Australie, a une riche histoire de pionnier en matière de recherche et de développement technologique, et est à la pointe de l'innovation ».
« Ce nouveau programme, soutient trois bourses par an pour des projets d’un an, non renouvelables, sélectionnés et financés conjointement avec l’Université de Melbourne, soit une subvention de 6.500 euros et deux de 3.500 euros. Chaque organisme couvre les frais de voyages et de séjour de ses chercheurs », précise l’organisme français.
Les chercheurs du CNRS ou rattachés à une unité affiliée au CNRS doivent déposer leur candidature, auprès de la Direction Europe de la Recherche et Coopération Internationale (DERCI) du CNRS, en utilisant le formulaire en ligne sur l’application Coopinteer :
https://www.cooperation.cnrs.fr
L’appel à candidatures est ouvert depuis le 17 mars 2014 et sera clos le 30 avril 2014.

Les projets seront ensuite examinés par les instituts du 1er mai au 31 mai 2014, pour aboutir à une sélection conjointe CNRS/Université de Melbourne et à une annonce des résultats début juin 2014, selon les mêmes sources.

pad

Rédigé par () le Mercredi 26 Mars 2014 à 06:41 | Lu 259 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués