Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Lancement imminent d'un passeport vaccinal à QR Code en Polynésie



Lancement imminent d'un passeport vaccinal à QR Code en Polynésie
Tahiti, le 7 juillet 2021 – Complexe, la mécanique devrait se concrétiser dans les prochains jours et permettre aux voyageurs qui le demandent d'obtenir une attestation de vaccination avec QR Code. La signature numérique de la Polynésie pourra être lue par tous les pays de l’Union européenne. Hébergées sur la base Vaxi depuis le premier jour de la vaccination, les données passeront par l'imprimerie nationale pour y être reproduites en code-barres en deux dimensions. Explications. 
 
Bientôt fini le petit bout de papier volage ? L'arrivée imminente d'un passeport vaccinal à QR Code en Polynésie promet d'ouvrir aux passagers vaccinés les portes de l'Europe, où le "certificat sanitaire européen" est obligatoire depuis le 1er juillet. Engagées depuis plus d'un mois, les discussions pour "la mise en place d'un dispositif partagé" comme l'avait annoncé le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, en mai dernier, ont permis à l'Etat et au Pays d'avancer. Considéré comme prioritaire pour le fenua, c'est le passeport vaccinal qui concentre aujourd'hui toutes les attentions, alors que les échanges s'intensifient pour faire reconnaître en France et en Europe un schéma vaccinal réalisé sur le fenua (lire encadré). "Notre éditeur Epiconcept, l'imprimerie nationale et la direction générale de la santé en France sont en train de mettre en place la mécanique pour générer le QR Code" indique-t-on du côté de la plateforme Covid.

"TousAntiCovid Verif"

Mais concrètement, quel est le mode opératoire de ce futur passeport vaccinal ? Collectivité d'outre-mer, la Polynésie n'est pas rattachée à l'Assurance maladie contrairement aux départements ultramarins. Elle n'est donc pas non plus reliée aux deux grandes bases de données de la métropole : le système d’information de dépistage populationnel (SI-DEP) pour le résultat des tests, qui sont conservés trois mois, et Vac-SI, pour la liste des personnes vaccinées, dont l’enregistrement est prévu jusqu’à la fin de l’année pour l’instant.

La Polynésie va donc partir de son propre registre Vaxi, dont les données sont stockées sur un serveur en France. Mis au point par l'éditeur Epiconcept, l'application recense depuis le premier jour de la campagne de vaccination, toutes les injections réalisées au fenua. Toute personne vaccinée contre le Covid y figure avec un certain nombre d'informations : nom, prénom, date de naissance, type d'injections et schéma vaccinal (à une ou deux doses).

Des données qui partiront à l'imprimerie nationale pour y être reproduites dans un QR code avec un chiffrage, sur le même principe que les nouvelles pièces d'identité nationale. Celui-ci pourra ensuite être scanné par l'application "TousAntiCovid Verif" conçu en France pour vérifier l’authenticité des preuves sanitaires. Mais cette signature numérique pourra être lue par tous les pays de l’Union européenne.

Délivrance à la demande

Reste à savoir comment les usagers vont faire leur demande d'attestation vaccinale en Polynésie.  "On va partir sur une stratégie de délivrance à la demande" précise Romain Flory, chef de projet santé numérique à la direction de la santé. "Ça ne se fera pas dans les centres de vaccination directement au risque d'emboliser l'administratif, on va plutôt tabler sur le fait que ce sont les voyageurs qui vont avoir besoin de faire la démarche en ligne". Qui plus est, des voyageurs qui pourraient déjà se trouver en dehors de la Polynésie. Le Pays va donc s'appuyer sur le site mes-demarches.gov.pf. "On va y ouvrir un guichet de demande d'attestation vaccinale dans lequel la personne devra fournir des renseignements" poursuit celui qui est également responsable de la cellule process et data de la plateforme Covid.

A commencer par une copie de la pièce d'identité, pour s'assurer que l'attestation est délivrée à la bonne personne, "ou à quelqu'un qui la représente". Le demandeur devra également fournir bien-sûr les éléments de sa vaccination (type schéma, vaccin, centre de vaccination). De l'autre du miroir, en back office, ce sont les agents de la plateforme Manava -outil commun Etat-Pays- qui vont réceptionner les demandes et recouper les informations "uploadées" dans mes-demarches.gov avec celles de Vaxi. "Aujourd'hui ils gèrent les dossiers voyageurs, demain une équipe encadrée de médecins inspecteurs et de pharmaciens auront aussi cette partie gestion des délivrances des attestations de vaccination" indique le chef de projet.

Si le formulaire correspond parfaitement aux données recensées par Vaxi, le CAE de la plateforme Manava pourra délivrer via l'application Vaxi le précieux sésame : l'attestation comportant le QR Code en français et en anglais, puisque le Pays s'est aligné sur le modèle européen DCC (Digital covid certificate). Dans le cas contraire, ce sont les médecins encadrant la plateforme qui entrent en scène. Notamment pour les cas "exotiques", à l'instar du schéma vaccinal à dose unique pour les personnes précédemment infectées par le SARS-CoV-2. "Ils échangeront avec ces personnes pour les aider à retrouver la trace du covid antérieur, mettre les données à jour et estampiller leur cycle vaccinal" poursuit le responsable.  

Cas exotiques 

Bien que le système soit étudié pour délivrer des attestations de schéma vaccinal complet, d'autres cas "exotiques" sont pris en compte. Comme celui d'un étudiant qui aurait reçu sa première dose au fenua avant de partir en métropole. "On leur donnera évidemment une attestation de schéma incomplet mais qui leur permettra de faire reconnaître leur schéma ailleurs" répond Romain Flory. Idem dans l'autre sens. Comme on peut s'y attendre à quelques semaines du grand mercato des fonctionnaires, quelqu'un qui aurait reçu une ou deux doses en dehors de la Polynésie et uniquement sur les quatre vaccins autorisés au niveau européens (ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson), pourra se déclarer, papiers à l'appui, sur mes-demarches.gov.pf.

Ici aussi, c'est le médecin ou le pharmacien qui intégrera dans la base Vaxi l'injection faite en dehors de la Polynésie. "On aura un module spécial "hors Polynésie", ça permettra d'une part d'enregistrer l'injection afin de s'assurer de la couverture vaccinale de la population et de l'autre de délivrer un schéma de vaccination complet" justifie le spécialiste. La mécanique devrait être opérationnelle dans les prochains jours. "On est sur le même fonctionnement que Saint-Pierre et Miquelon, glisse le responsable. Nous travaillons d'arrache-pied pour pouvoir sortir ces QR Code".

Le QR Code, une garantie d'authenticité

"La Polynésie Française étant un territoire d'un État membre situé hors de l'Union Européenne, votre attestation ou carnet de vaccination ne sera pas reconnu par la France" répond ainsi l'Assurance maladie aux voyageurs polynésiens qui cherchent à se procurer le pass sanitaire, ou "certificat numérique européen Covid", pour assister aux grands événements. "Tant que c'est du papier, c'est impossible de savoir si c'est des vrais ou des faux" compatit le ministère de la Santé confronté au même problème aux portes de la Polynésie. "Quand les voyageurs arrivent avec leur papier, on ne sait pas si c'est des faux ou non, tant que le passeport vaccinal ne sera pas mis en place avec le QR Code ce sera partout comme ça. La loi nous oblige à accepter les documents des passagers étrangers, mais on a des doutes". Raison pour laquelle les autorités sanitaires ont insisté pour que le protocole de contrôle à l'arrivée prévoit des tests, en plus de la vaccination. Le QR Code a ainsi vocation à garantir l'authenticité de la vaccination et se prémunir des éventuelles falsifications qui ouvriraient une brèche dans le système de surveillance sanitaire.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Jeudi 8 Juillet 2021 à 17:50 | Lu 7473 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus