Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Lancement d'une campagne radio "AVC, Agir Vite, C'est important"



Lancement d'une campagne radio "AVC, Agir Vite, C'est important"
PARIS, 29 oct 2012 (AFP) - Le ministère de la Santé a lancé lundi une campagne radio intitulée "AVC, Agir Vite C'est important", destinée à faire connaître les signes d'alerte pour l'accident vasculaire cérébral (AVC), à l'occasion de la 10e journée mondiale dédiée aux AVC.

Ce spot de 25 secondes sera diffusé jusqu'au 7 novembre inclus sur diverses radios, en métropole (RTL, NRJ, Skyrock, France Inter, Europe 1, RMC...) ainsi qu'en Outremer (Réunion: NRJ, Freedom, Guadeloupe et Martinique: 1ère, RCI, etc.), précise la Direction générale de la Santé (DGS - ministère santé).

L'attaque cérébrale est la 3e cause de décès en France et se manifeste soudainement par une déformation de la bouche, une faiblesse d'un côté du corps, bras ou jambe, et des troubles de la parole.

"Si vous êtes témoin d'un de ces 3 signes, réagissez. Appelez immédiatement le SAMU, faites le 15. AVC, agir vite c'est important", souligne cette campagne (bit.ly/S6Wo9p).

En France, 130.000 nouveaux cas d'AVC surviennent chaque année, dont 25% chez les moins de 65 ans, et l'AVC est la 1ère cause de handicap chez l'adulte: environ 500.000 personnes souffrent au quotidien des séquelles d'un AVC, note la DGS dans son communiqué.

Longtemps considéré comme une fatalité, l'AVC est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l'intérieur du cerveau, qui entraîne la mort des cellules cérébrales.

La France dispose de "115 unités neuro-vasculaires (UNV) actives" pour la prise en charge en urgence de l'AVC, ajoute-t-elle.

A l'occasion de cette campagne, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, rappelle "l'importance de la prévention pour lutter contre les facteurs de risques de l'AVC" car "plus on cumule de facteurs, plus on augmente le risque de faire un AVC".

Il est possible d'agir sur certains de ces facteurs: hypertension artérielle, consommation de tabac, obésité abdominale, taux élevé de cholestérol, diabète... Augmenter son activité physique et s'alimenter correctement (légumes, fruits...) sont des gestes utiles pour se protéger.

Rédigé par AFP le Lundi 29 Octobre 2012 à 05:20 | Lu 884 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies