Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La santé de Hao au microscope de l'ILM



48 familles de Hao tirées au sort reçoivent chez elles les infirmières de l'ILM qui collectent informations de santé et prélèvements biologiques.
48 familles de Hao tirées au sort reçoivent chez elles les infirmières de l'ILM qui collectent informations de santé et prélèvements biologiques.
Hao, 7 mai 2021 – Dans le cadre du projet Mataea, 48 foyers de Hao participent à une enquête de santé, déployée par l'institut Louis Malardé (ILM). Pendant une semaine, deux infirmières collectent auprès de la population des informations et effectuent des prélèvements qui seront ensuite analysés. Le projet Mataea est une opération d'envergure menée sur tous les archipels pendant 48 mois qui permettra à terme d'établir une véritable cartographie de l'état de santé de la population de polynésienne.
 
Quarante-huit foyers de Hao, préalablement tirés au sort par l'institut de la statistique de Polynésie française (ISPF) sur la base des données du recensement de 2017 participent participer à une enquête de santé menée par l'ILM (institut Louis Malardé). C'est le projet Mataea. Il vise à réaliser un état des lieux de la santé des populations des différents archipels de la Polynésie Française. Cela permettra d'apporter des données précises et fiables sur lesquelles la Polynésie pourra s'appuyer afin de répondre efficacement aux enjeux de service public auxquels elle est confrontée. Pendant une semaine, Raphaëlle et Charlotte, les deux infirmières de l'ILM sont en mission sur l'atoll :
"Nous sommes à Hao pour une semaine. Nous avons 48 foyers à visiter pour cette enquête qui vise à faire un état des lieux de la santé en Polynésie française. L'enquête à été plutôt bien comprise et bien acceptée par la population, bien que nous ayons quand même eu quelques refus. Mais dans l'ensemble, nous avons été très bien accueillies par les participants. Nous sommes également contentes d'avoir découvert Hao. C'est un très bel atoll !"

Une étude sur 48 mois, dans tous les archipels
 
L'étude est réalisée sur un échantillon total de 2 151 individus majeurs répartis sur les cinq archipels pour être représentatif de la population adulte globale. Les résultats seront centralisés à l'ILM. L'étude s'étendra sur une durée totale 48 mois.  Les personnes tirées au sort sont libres d'accepter ou de refuser de participer à cette recherche. Après consentement, une infirmière se présente à leur domicile et procède au questionnaire d'enquête sociodémographique (âge, sexe, situation de famille, niveau d'éducation, occupation, etc.) et habitudes de vie (alimentation, activité physique, consommation de tabac ou d'alcool, maladie chronique, etc.).
 
Ensuite, le personnel infirmier procède  à des mesures anthropométriques telles que le poids, la taille, l'indice de masse corporelle, le taux de pigmentation ou encore la tension artérielle. Il effectue un prélèvement sanguin, collecte une goutte de sang pour le dosage immédiat de la glycémie, de la salive, et des selles.
 
Mieux comprendre les pathologies chroniques
 
Différentes analyses biologiques seront ensuite réalisées grâce à ces prélèvements : Bilan, analyses sérologiques virales, bactériennes, parasitaires ou encore étude du microbiome.  Le niveau d'exposition aux piqûres de moustiques est également mesuré ainsi que le dosage de métaux lourds et pesticides. Des études génétiques analysent l'ADN pour détecter si la population polynésienne est susceptible de développer certaines pathologies chroniques.
 
L'analyse des données collectées par cette étude d'intérêt public devrait participer à l'amélioration de la santé des Polynésiens et, grâce à leur concours, aider à mieux comprendre les pathologies chroniques qui subsistent encore.
 
Adrienne, habitante de Hao et participante à l'enquête confie : “Je suis contente d'avoir participé à ce projet, c'est ma petite pierre à l'édifice. En plus, les infirmières étaient très sympas. Nous avons pu échanger calmement à mon domicile, j'étais en confiance. En fait, j'ai eu le droit à un bilan de santé gratuit (rires) !"

Raphaelle et Charlotte, les deux infirmières de l'ILM en mission à Hao.
Raphaelle et Charlotte, les deux infirmières de l'ILM en mission à Hao.

Tehio, habitant de Hoa participant au projet de santé Mataea.
Tehio, habitant de Hoa participant au projet de santé Mataea.

Rédigé par Teraumihi tane le Samedi 8 Mai 2021 à 13:46 | Lu 754 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 20:40 Les ‘Opea’a de Tahiti sont-elles uniques ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus