Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La santé au menu des collégiens de Bora Bora



La 6e 2 patrimoine accueille le gouvernement par une cérémonie ancestrale lors de la pose de la première pierre du nouveau collège en novembre 2015.
La 6e 2 patrimoine accueille le gouvernement par une cérémonie ancestrale lors de la pose de la première pierre du nouveau collège en novembre 2015.
BORA BORA, le 24 janvier 2017. Depuis 2010, le collège de Bora Bora est labellisé éco-école. Cette année, le personnel a décidé de travailler sur le thème de la santé.

"Le label éco-collège apporte beaucoup de choses positives au niveau pédagogique", souligne Tehani Maueau, référente éco-collège dans le collège de Bora Bora. "Cette démarche était déjà l'ébauche des EPI. Cela permet de travailler en équipe."

L'établissement scolaire de Bora Bora est labellisé depuis 2010. Tous les ans, un jury éco-école évalue le travail du collège pour lui renouveler ou non le label. C'est le cas pour tous les établissements scolaires labellisés. Chaque année, l'établissement scolaire choisit un thème l'an dernier, c'était le patrimoine. Cette année, ce sera la santé. "Nous mettrons l'accent sur les problèmes relatifs à la santé et des actions seront menées dans les domaines de la prévention des violences grâce à la mallette pédagogique "S'aimer sans violence" du ministère de la Famille, la sexualité, les Infections sexuellement transmissibles, la journée du collégien (sommeil, concentration, hygiène corporelle, petit-déjeuner), la préparation au cross et la prévention des risques au travail", explique Tehani Maueau. "Nous travaillerons aussi sur le bruit. La brigade de prévention de la délinquance juvénile et une diététicienne viendront également. Ces projets fédérant à la fois le corps enseignant, le personnel, l'administration et l'intendance."





En 2013, le principal d'alors était testé sur ses connaissances par des éco-délégués.
En 2013, le principal d'alors était testé sur ses connaissances par des éco-délégués.
Aujourd’hui en Polynésie française, 51 écoles et établissements scolaires sont engagés dans la démarche Eco-Ecole. Elles n'étaient que neuf il y a quatre ans. "Si les résultats au sein de ces établissements sont très encourageants, cela ne représente que 22% des établissements de Polynésie", note Florence Vidal, référente Fédéscol. "Pourtant, la nécessité de mieux gérer les déchets, d’économiser l’eau et l’énergie, de promouvoir une alimentation équilibrée, de respecter l’environnement et l’humain, dans sa diversité, est de plus en plus reconnue." Fédéscol est le relais local Éco-École.

Une partie du comité de pilotage éco-école. En haut de gauche à droite: Tehani Maueau (correspondante éco-école), Geneviève Lux, la principale-adjointe, Isabelle Karin, la CPE, l'infirmier Emmanuel Boquet, Jocelyn Rangassamy, intendant. En bas de gauche à droite : Heilanie, Ludyvines, Heirava, Shou Yeen, Raihani et le principal Pierre Michel.
Une partie du comité de pilotage éco-école. En haut de gauche à droite: Tehani Maueau (correspondante éco-école), Geneviève Lux, la principale-adjointe, Isabelle Karin, la CPE, l'infirmier Emmanuel Boquet, Jocelyn Rangassamy, intendant. En bas de gauche à droite : Heilanie, Ludyvines, Heirava, Shou Yeen, Raihani et le principal Pierre Michel.

Développement durable : êtes-vous incollables ?

Fédéscol organise un éco-quiz avec les établissements scolaires engagés dans une démarche de labellisation éco-école. Depuis le 9 janvier, les élèves doivent répondre à 10 questions chaque semaine jusqu'au 10 février. Le 7 mars, ceux qui auront le mieux répondu seront récompensés. Voici une sélection de trois questions qui leur ont été posées la semaine dernière et les réponses.


Question 1
Les déchets de cuisine représentent la moitié du volume de notre bac gris : épluchures de fruits et légumes, déchets verts, etc. Plutôt que de les jeter dans le bac gris, gardons cette richesse pour en faire du compost. Naturel, gratuit, utile, le compost ne présente que des avantages pour un jardin beau et sain. En tas ou en bac, peu importe.
Qu’est-ce que je peux mettre dans le compost ?
1- Restes de viande, os et ares de poissons
2- Épluchures de fruits et légumes
3- Coquilles écrasées
4- Marc de café
5- Mouchoirs usagés
Réponses : 2, 3 et 4

Question 2
Le recyclage du plastique est un enjeu important et nous concerne tous. Nous pouvons exercer une influence sur la consommation, le gaspillage et le taux de recyclage du plastique. Même si on recycle le plastique, il faut savoir qu’il ne se recycle pas à l’infini comme le verre. En plus, certains types de plastiques ne sont pas recyclables. C’est le cas des pots de yaourt, des sacs de supermarché et des tuyaux en PVC
Lorsqu’ils sont recyclés, les flacons en plastique et les bouteilles transparentes peuvent être transformés en..
1- Aluminium
2- Brique alimentaire
3- Fibre polaire pour faire des vêtements
4- Des sièges autos pour enfants
Réponses 3 et 4


Question 3
L’homme vit toujours plus vieux, et ce, partout dans le monde. L’espérance de vie mondiale a progressé d’un peu plus de six années entre 1990 et 2013, passant de 65.3 à 71.5 ans. Mais de quoi meurt-on principalement ?
Quel est le premier facteur de mortalité dans le monde
1- La faim
2- L’eau contaminée
3-Le sida
4-Le tabac
5-Les maladies cardiovasculaires
6- Le diabète
Réponse : 2



Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 24 Janvier 2017 à 09:25 | Lu 826 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués