Tahiti Infos

La plus vieille bâtisse de Polynésie rénovée à Nuku Hiva


La résidence de l’administrateur d’État des îles Marquises, vieille de plus de 170 ans vient d'être rénovée.
La résidence de l’administrateur d’État des îles Marquises, vieille de plus de 170 ans vient d'être rénovée.
Nuku Hiva, le 2 décembre 2021 - Après plusieurs semaines de travaux, visant à effacer les affres du temps de la plus ancienne demeure de Polynésie française, la résidence de l’administrateur d’État des îles Marquises a retrouvé son charme d’antan.
 
C’est à Nuku Hiva, dans le village de Taiohae que se situent les trois plus anciens bâtiments de Polynésie française encore en usage. Il s’agit du bâtiment de la subdivision administrative des îles Marquises regroupant les bureaux des services de l’État dans l’archipel, de la prison de Taiohae puis de la résidence de l’administrateur d’État. Tous trois ont été construits par les troupes du génie militaire et de la marine royale entre 1843 et 1845.
 
C'est en vue de la conserver au mieux puis de restituer l’apparence que la résidence de l’administrateur avait lors de son achèvement en 1845, que la vieille dame, située au bord de la plage de Kuvea à Taiohae, a bénéficié ces dernières semaines d’importants travaux de ravalement et de remise en peinture de ses façades extérieures.

Entretien et valorisation du patrimoine

Ainsi, grâce à un crédit alloué par le haut-commissariat de la République et dans le souci d’entretenir et de valoriser ce patrimoine, Guillaume Audebaud, l’actuel administrateur, a profité d’une programmation de travaux de rénovation des extérieurs du bâtiment pour engager également la restauration de ces piliers dans leur état d’origine. “Ce chantier a bien évidemment été confié à une entreprise marquisienne de Nuku Hiva, précise-t-il. Il aura mobilisé pendant plus d’un mois une équipe de cinq ouvriers spécialisés.” 

La résidence telle qu'elle était à la fin du XIXème siècle sur ce cliché de M. Lemasson.
La résidence telle qu'elle était à la fin du XIXème siècle sur ce cliché de M. Lemasson.
Les travaux aujourd’hui achevés, la résidence de l’État retrouve une belle part de son authenticité, de sa couleur d’origine, la pureté de ses lignes et sa majesté d’antan. Cette demeure est aujourd’hui le plus ancien témoignage vivant de l’architecture militaire en Polynésie et, à ce titre, elle mérite vivement d’être préservée des attaques du temps.
 
En 1888, dans son récit de voyage aux îles Marquises, Robert-Louis Stevenson, la décrivait ainsi : “À l’Est encore, isolée dans son jardin, la Résidence arbore les couleurs de la France... elle est commode, avec de vastes vérandas ; tout le jour elle reste ouverte, par devant et par derrière, et l’alizé souffle copieusement sur ses parquets nus...”
 
À présent, les promeneurs du bord de mer de Taiohae peuvent de nouveau admirer cette belle bâtisse blanche vielle de 176 ans.

Guillaume Audebaud, administrateur d’État des îles Marquises

 "C’est en consultant les croquis datant de sa construction ainsi qu’en retrouvant différentes photos dont les plus anciennes remontent à 1880, que je me suis aperçu que l’ensemble des piliers extérieurs en brique rouge qui soutiennent la véranda tout autour du bâtiment, étaient en fait à l’origine de couleur blanche car vraisemblablement recouverts d’un enduit à la chaux comme l’ensemble des façades. Dans les années 70-80, sans qu’on puisse précisément le dater, l’enduit de ces 22 colonnes, peut-être dégradé, avait été entièrement piqueté laissant apparaître les briques qui les constituaient et leur conférant de ce fait un aspect triste, sombre et fragile. Depuis lors, la résidence était demeurée dans ce morne état et les briques mises à nu, laissées à l’air libre sans protection, commençaient, ainsi que les bases en pierre des piliers, à se dégrader fortement sous l’action de l’air marin et des intempéries. L’aspect général de la demeure donnait l’impression d’un progressif abandon.”

Rédigé par Marie Laure le Jeudi 2 Décembre 2021 à 14:43 | Lu 1726 fois