Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La musique cubaine classique au piano



TAHITI, le 6 juillet 2020 - Le 17 juillet, Terahiti Vilchez montera sur la scène du petit théâtre de la Maison de la culture. Avec des notes, des rythmes, des mots et des photos, il présentera une histoire de la musique classique cubaine.

"Souvenirs de La Havane", tel est le titre donné au récital de Terahiti Vilchez qui précise : "Il s’agit d’un concert de piano au cours duquel je présenterai mon travail de recherche." Le pianiste ne proposera pas un "cours d’histoire" mais dressera "d’une façon musicale un panorama de la musique classique cubaine".

Il présentera une sélection d’œuvres issues du répertoire colonial des trois Amériques : des danses cubaines, habaneras, tangos ainsi que des œuvres issues du répertoire classique. Cette soirée musicale est une invitation au voyage via des compositeurs cubains, espagnols, argentins, américains.

Le pianiste sera accompagné, pour l’interprétation de certains morceaux, par des musiciens invités. Il prendra le micro pour replacer les œuvres dans leur contexte et fera défiler des photographies pour illustrer ses propos.

Doctorat en musique

Terahiti Vilchez, fils de Felix Vilchez, prépare un doctorat en musique à l’université de Montréal. Il est installé dans le nord du continent américain depuis huit ans pour ses études. En parallèle, depuis six ans, il est professeur de piano. Il s’intéresse à la musique classique cubaine car, très tôt, il a "baigné dans la musique latine". Pour lui les airs de ce courant "sont familiers".

La musique classique cubaine a vu le jour au XIXe siècle, à l’époque coloniale. Son émergence est liée à la naissance de l’identité cubaine contemporaine. Elle est empreinte des créations de compositeurs européens, comme par exemple Frédéric Chopin.

Au cours de son évolution, elle a ensuite influencé les compositeurs européens dans leur propre pays. L’opéra-comique de Georges Bizet, Carmen, en témoigne. Tout comme La Puerto del vino de Debussi.

Terahiti Vilchez, de passage en Polynésie après trois ans d’absence, poursuit son apprentissage de l’instrument. Il assure régulièrement des concerts, participe à des enregistrements.

Récemment, il a été repéré par le compositeur mexicain José Elizondo. Un homme qui, pour l’enregistrement de ses œuvres, choisit lui-même les musiciens. Terahiti Vilchez a été contacté pour l’enregistrement du morceau "Dawn of hope" de ce compositeur fin 2019. Pendant le confinement, l’enregistrement a été utilisé par des musiciens du monde entier.

Pratique

"Souvenirs de La Havane", le vendredi 17 juillet au petit théâtre de la Maison de la culture à 19 heures
Tarif : 3 000 Fcfp
Billetterie en ligne
.


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 6 Juillet 2020 à 15:44 | Lu 1464 fois

Tags : Vilchez





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 21:09 ​Les Atooi accueillis à Orofero

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus