Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La moitié des plus de 75 ans vaccinés à Tahiti et Moorea



Tahiti, le 1er avril 2021 - Dans son dernier bilan hebdomadaire épidémiologique, la direction de la santé indique que 47,88% des personnes de plus de 75 ans ont reçu un traitement complet du vaccin sur Tahiti et Moorea. Le déploiement de la vaccination se poursuit, alors que des difficultés liées au vaccin et aux ressources humaines médicales contraignent la campagne dans les îles éloignées.
 
Dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire publié jeudi, la direction de la santé a indiqué que la vaccination s’est poursuivie sur Tahiti, Moorea et aux îles Sous-le-vent lors de la semaine du 22 au 28 mars. La vaccination s’est déployée progressivement aux Marquises, aux Tuamotu-Gambier et aux Australes. Cependant, la couverture vaccinale des îles éloignées est toujours contrainte, du fait des difficultés logistiques liées au vaccin et aux ressources humaines médicales limitées. Durant la semaine, 5 068 personnes ont reçu la première dose du vaccin et 1 082 ont fait leur dose de rappel. À la fin de la semaine, 22 626 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin, soit 11,29% de la population de plus de 18 ans.

À Tahiti et Moorea, la couverture vaccinale des plus de 75 ans a atteint 47,88 % pour les deux doses (59,4% pour une dose). Les taux sont inférieurs dans les autres tranches d’âge concernant le traitement immunitaire complet avec deux doses (8,67% pour les 60-74 ans et 1,56% pour 20-60ans, même si 25,57% des 60-74 ans ont reçu leur première injection.

En dehors des îles du Vent, les taux de couverture ont augmenté, surtout chez les plus âgés. Ils restent globalement encore faibles (seul 30% des plus de 75 ans vaccinés).


Sur l’ensemble des tranches d’âge, le taux de couverture en première dose est de 12,3% à Tahiti et Moorea, 16% aux Marquises, 9,3% aux ISLV et de moins de 4% aux Tuamotu et Australes. Au total, 11,29% de la population de la Polynésie française a reçu au moins une dose du vaccin au 28 mars.

Contrôle des effets secondaires

Au fenua, c’est l’Agence de régulation de l’action sanitaire et sociale (Arass) qui réalise la surveillance des effets indésirables que peuvent engendrer les vaccins. La direction de la santé indique que c’est aux professionnels de santé de déclarer à l’Arass les effets indésirables présents sur cette liste :  

- tout effet indésirable ayant un critère de gravité : décès, hospitalisation, invalidité/incapacité à exercer des actes de la vie courante ou professionnelle, mise en jeu du pronostic vital ;
- tout effet indésirable inattendu.
- toute grossesse exposée dont vous auriez connaissance (même sans effet indésirable).

Au niveau international, certains effets indésirables dits "d’intérêt particulier" sont déjà placés sous surveillance (données encore insuffisantes pour confirmer des signaux potentiels) :

- Hypertension artérielle (céphalée, sensation de malaise, vertige)
 - Trouble du rythme cardiaque (tachycardie, FA, flutter auriculaire, bradycardie)
- Zona
- Thrombopénie/thrombopénie immunologique/hématomes spontanés
- Complications diabétiques

Depuis le début de la campagne de vaccination, 89 déclarations ont été faites (0,3% des injections réalisées), dont sept graves (0,02% des injections réalisées). Les investigations sont en cours pour les cas graves. Pour l’instant, aucun lien avec le vaccin n’a été mis en évidence.

Rédigé par Etienne Dorin le Jeudi 1 Avril 2021 à 13:00 | Lu 1185 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Juin 2021 - 15:17 ​Le bras de fer se poursuit à Sabena

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus