Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La modification de la composition du CESC reportée



PAPEETE, le 16 janvier 2018. A l'issue de la rencontre ce mardi matin avec les syndicats de salariés, Edouard Fritch a précisé que la redistribution des sièges au CESC pourrait être reportée de deux ans, pour être en place pour le renouvellement prévu en 2020.

Le Conseil économique, social et culturel (CESC) a donné vendredi dernier un avis défavorable au projet de délibération modifiant la composition du CESC. Le gouvernement souhaite la modifier pour tenir compte « de l'évolution de l'importance des secteurs d'activités, économiques, sociaux et culturels du Pays".

La redistribution des sièges prévoit notamment le passage de trois collèges à quatre. Le collège Développement étant ajouté aux collèges des salariés, des entrepreneurs et travailleurs indépendants et Vie collective.

Dans le collège des salariés, Il faut noter que la CSTP-FO n'aurait, après ces modifications, que trois sièges au lieu de cinq. La CSIP et A Ti'a i Mua perdrait aussi un fauteuil passant de trois sièges à deux. Une diminution qui a du mal à passer du côté des syndicats. A l'issue de la rencontre avec les représentants de salariés ce mardi, Edouard Fritch a précisé que les grandes modifications pourraient attendre encore deux ans… "Il y a un élément que je n'avais pas totalement intégré et que mettent en avant les syndicats. Ils ont rappelé que les sièges leur ont été attribués en fonction de leur représentativité, pour laquelle ils se battent au quotidien", a indiqué le président du Pays. "Je comprends mieux qu'ils considèrent cette nouvelle répartition comme une sanction. L'idée n'est pas de retirer des sièges à qui que ce soit. L'idée est d'introduire de nouveaux éléments constitutifs de notre société civile (économie de la mer, numérique), qui ne sont pas présents aujourd'hui. (…) Je ne vais pas bousculer les choses. Il faudra vraisemblablement que nous puissions y travailler pour le prochain renouvellement dans deux ans."

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 16 Janvier 2018 à 14:47 | Lu 1406 fois

Tags : CESC, SYNDICATS




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués