Tahiti Infos

La mémoire des combattants perpétuée jusqu'à Atuona


Tahiti, le 2 mai 2022 - Le collège de Atuona à Hiva Oa a reçu samedi un drapeau du Souvenir français, une association qui œuvre pour la mémoire des anciens combattants et morts pour la France. Ce projet pédagogique permet de donner “une seconde vie” aux drapeaux d'anciens combattants, qui deviennent une ressource permettant d'aborder avec les élèves les sujets de la guerre.
 
Une importante délégation était à Hiva Oa samedi pour remettre un drapeau du Souvenir français au collège de Atuona, comme l'a annoncé le Pays dimanche dans un communiqué. Christelle Lehartel, ministre de l’Éducation était notamment accompagnée du contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française et de Denis Michel, délégué général du Souvenir français en Polynésie. 
 
Des élèves des collèges de Taaone et de Tipaerui ont également fait le déplacement. En effet, avec le collège de Atuona, ils sont les trois établissements à participer au projet du Souvenir français. Cette association, créée en 1887, a pour vocation d'honorer la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France qu'ils soient Français ou étrangers. Avec la disparation progressive des associations d'anciens combattants, leurs drapeaux disparaissent à leur tour. Souvent remis aux mairies, l'association a décidé de leur “donner une seconde vie” dans les écoles. Comme on peut le lire sur le site internet local de l'association, plus de 150 drapeaux sont aujourd'hui déposés dans les établissements scolaires, ils y deviennent une ressource pédagogique pour aborder les sujets de la guerre et des anciens combattants.
 
Au cours de la cérémonie, le drapeau a été remis par Denis Michel à Christelle Lehartel qui l'a ensuite symboliquement remis à l'édile de Hiva Oa, Joëlle Frébault, qui l’a elle-même transmis au principal du collège, Nicolas Pellegrini. Les élèves ont entonné le chant Po Kare Kare et Tapatapa de la garde de Atuona, a relaté des évènements de la Seconde Guerre mondiale en déclamant le dévouement de deux volontaires marquisiens dans le bataillon du Pacifique. Denis Michel, a reçu les palmes académiques de l’éducation nationale au grade de chevalier et Tevaite Gutierrez-Guillen, enseignante d’histoire-géographie au collège de Tipaerui a reçu la médaille de bronze du Souvenir français. Un dépôt de gerbes a ensuite été effectué au monument aux morts.



Rédigé par Julie Barnac le Lundi 2 Mai 2022 à 17:19 | Lu 456 fois