Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La mairie de Pirae célèbre son 2ème baptême civil



PIRAE, le 16 juin 2016 - Mardi 28 juin, à la mairie de Pirae, s'est tenu un événement peu ordinaire : un baptême républicain.

L'émotion a été forte en ce mardi matin, pour les parents comme pour Yvette Lichtlé, 1ère adjointe au maire de la Ville de Pirae. Et pour cause. L'événement est rare : un couple de la commune a décidé de baptiser son fils, de manière républicaine.
"C'est la deuxième fois en 20 ans, explique la chargée de communication de la ville. Le dernier s'était tenu dans l'ancienne mairie, route du Royal Tahitien. Le baptême civil n'a pas de valeur légale. Il en tient à la décision de la mairie d'accepter, ou non, de baptiser l'enfant."

ACTE DE CITOYENNETÉ

Ce type de baptême n'a rien d'obligatoire ni de religieux. "C'est une décision qui revient entièrement aux parents et c'est à la mairie d'accepter, ou non mais, en gérnéral, très peu de mairies refusent. Quand elles acceptent, ce n'est pas par simple gentillesse, c'est un acte fort de citoyenneté…."
Cet acte a aussi pour but de désigner un ou plusieurs parrains et marraines pour l'enfant. Sans valeur légale, le baptême civil ne lie les parrains et marraines par aucun contrat. L'engagement qu'ils prennent de suppléer les parents, en cas de défaillance ou de disparition, est symbolique.

Que dit la loi?

Le baptême civil, appelé aussi baptême républicain ou parrainage républicain, est un acte laïc et symbolique qui permet de désigner, hors du cadre religieux, un ou plusieurs parrain(s) et marraine(s) à son enfant. Le baptême civil n'est prévu par aucun texte. Il n'a pas de valeur légale et ne lie pas les parrains et marraines par un lien contractuel. L'engagement qu'ils prennent de suppléer les parents, en cas de défaillance ou de disparition, est symbolique. Il s'agit toutefois d'un engagement moral fort vis-à-vis du filleul. Le baptême civil se pratique à la mairie. Toutefois, comme il n'a pas de valeur légale, les mairies ne sont pas obligées de le célébrer et il n'y a pas de cérémonial préétabli.
Le baptême civil n'étant pas un acte d'état civil, il n'est pas inscrit sur les registres de l'état civil.
Les certificats ou documents que délivre le maire pour l'occasion, ainsi que la tenue d'un registre officieux, ne présentent aucune valeur juridique.
D'après le site : www.service-public.fr

Rédigé par Amelie David le Mardi 28 Juin 2016 à 14:31 | Lu 5524 fois






1.Posté par TuladiBouffi le 29/06/2016 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un truc qui sert à rien mis à part l'utilisation des mots citoyens et république très à la mode, il manque juste une phrase pour caser le mot démocratie, la religion religieuse est morte vive la religion laïque !!! Ma république priez pour nous, au nom de la liberté de l’égalité et de la fraternité, amène, amène nos petits citoyens bien formatés !!!! Et les partis politiques qu'est-ce qu'ils attendent pour baptiser leurs futurs électeurs robotisés ?????

2.Posté par TuladiBouffi le 29/06/2016 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un "baptême hors du cadre religieux" dit-il, qu'est-ce que l'on va pas inventer pour justifier une messe laïque !!! Hahahaha !!!! C'est du détournement de bon sens chrétien !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués