Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La fréquentation hôtelière en baisse de 0,2% en mars 2018, celle du tourisme en hausse de 2,8% en avril



PAPEETE, le 26 juin 2018 - En mars 2018, le nombre de chambres louées en Polynésie française est en baisse de 0,2 % par rapport à mars 2017. La progression des ventes auprès des marchés européen, sud-américain et domestique, ne compense pas sa diminution sur les autres marchés.

L'institut statistique de Polynésie française a publié mardi son point de conjoncture de fréquentation hôtelière pour le mois de mars 2018. Alors qu'il était en augmentation constante depuis 2014, le nombre de chambres louées en Polynésie française est en baisse de 0,2% par rapport à mars 2017. En effet, la hausse des ventes sur les marchés européen, sud-américain et domestique ne compense pas le recul des autres marchés notamment le marché Nord-américain. En lien avec la baisse de fréquentation, le coefficient moyen de remplissage (CMR) perd 2,6 points à 59,6 %, mais le revenu moyen par chambre louée (RMC) et le revenu moyen par chambre disponible (RevPar) progressent de 9 % et 4 % pour s’établir à 37 585 F.CFP et 22 399 F.CFP.

Par ailleurs, on constate que le secteur du luxe est en recul de 3,9% entre mars 2017 et mars 2018, le tourisme et le grand tourisme sont respectivement en hausse de 5% et 9,2% sur la même période.

En cumul depuis le début de l’année, le nombre de chambres reste stable mais le CMR recule de 3,7 points à 54,4 % car l’offre en chambres a progressé de 7 % par rapport à l’année précédente avec la réouverture de structures d’hébergements.
Luxe, Grand Tourisme ou Tourisme : Correspond à une division par classe de l’hôtellerie internationale. La classe Luxe correspond aux hôtels 4 et 5 étoiles, le Grand Tourisme aux hôtels 3 étoiles et le Tourisme aux hôtels 2 étoiles.

La fréquentation touristique progresse de 2,8% en avril 2018

Au mois d’avril 2018, la fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 2,8 % par rapport à avril 2017. Cette hausse résulte d’une forte progression du nombre de croisiéristes (+ 74 %) plus importante que la contraction du nombre de touristes accueillis en hébergement terrestre (- 5,5 %).

L'institut statistique de Polynésie française a publié mardi son point de conjoncture de fréquentation touristique pour le mois d'avril 2018. Au mois d’avril 2018, la fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 2,8 % par rapport à avril 2017. Cette hausse résulte de la progression de 74% du nombre de croisiéristes. Etant plus importante que la contraction du nombre de touristes accueillis en hébergement terrestre (- 5,5 %), le résultat est encourageant pour la fréquentation touristique du Pays.

La baisse de l'hébergement terrestre ne concerne que le segment marchand (- 7 %). Le nombre de nuitées touristiques croît de 10 % en lien avec la hausse de fréquentation et celle de la durée moyenne de séjour (+ 1 jour).

Depuis janvier, la Polynésie française a accueilli 60 611 touristes, soit une hausse de 5,8 % par rapport à l’année précédente. La hausse résulte exclusivement de la progression des croisiéristes qui contribue pour 10 points au résultat global. La baisse des effectifs touristiques accueillis en hébergement terrestre marchand (- 5,9 %) contribue négativement (- 4,4 points) à l’évolution depuis janvier 2018. Le nombre de nuitées touristiques progresse de 10 % à 817 000 nuitées.

En avril 2018, 16 000 touristes ont débarqué à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, soit 500 touristes de plus qu’en avril 2017. Par type de tourisme, les effectifs accueillis en hébergement terrestre sont moins nombreux (- 750 personnes) et le nombre de croisiéristes progresse (+ 1 200 personnes). La baisse des effectifs terrestres concerne uniquement les touristes accueillis en hébergement terrestre marchand (73 % des effectifs touristiques).

L’ensemble des principaux marchés (excepté la clientèle européenne et française) contribuent à la diminution de la fréquentation en hébergement terrestre marchand (- 7 %). La diminution du nombre de touristes terrestres marchands nord-américains contribue à elle seule pour 8,4 points à la contraction globale. La forte progression du nombre de croisiéristes s’explique par l’augmentation de l’offre en croisières intra-polynésiennes, liée à la présence du « Paul Gauguin » qui était absent des eaux polynésiennes en 2017 (en carénage) et à la hausse du nombre de rotations pour les autres bateaux.

La progression du nombre de croisiéristes touche l’ensemble des marchés émetteurs et plus particulièrement le marché nord-américain qui contribue pour 50 points à la croissance.

En cumul depuis janvier, la croissance des arrivées destinées à l’hébergement flottant (+ 5 500 personnes) permet la hausse de fréquentation globale car l’hébergement terrestre marchand perd 2 500 personnes.

La fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 5,8 % par rapport aux quatre premiers mois de 2017. La hausse du tourisme flottant se retrouve aussi dans la forte progression du nombre de retraités (+ 29 %) qui représente en moyenne 35 % des croisiéristes contre 11, 5 % des effectifs touristiques terrestres.

La baisse des effectifs terrestres marchands étant moins forte que la progression des croisiéristes, la fréquentation en hébergement marchand croît de 2,1 % en avril 2018 et en cumul depuis janvier, de 6,1%.

Le nombre de touristes affinitaires progresse de 10 % par rapport à avril 2017 et de 2,7 % en cumul sur les quatre premiers mois de l’année.

En cumul depuis janvier, la durée moyenne de séjour progresse de 0,5 jour à 13,5 jours et le nombre de nuitées touristiques progresse de 76 000 nuitées par rapport à l’année précédente. Ces nuitées supplémentaires se répartissent pour 10 000 d’entre elles, en hébergement terrestre non marchand et pour 70 000, en hébergement flottant ; les nuitées touristiques terrestres marchandes perdent 4 500 nuitées.

le Jeudi 28 Juin 2018 à 00:59 | Lu 392 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 17:44 Les élus municipaux veulent un vrai statut

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués