Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"La force extérieure", par Frédéric Précloux, Chiropracteur à Papeete



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986)

Si cultiver la paix intérieure peut amener de nombreux avantages dans notre vie, il peut être utile de s’intéresser également à notre enveloppe extérieure ; notre corps. Chaque être humain est différent. Il existe en effet deux sexes, différentes races, et on peut dénombrer tout autour de nous, des grands, des petits, des minces et des enrobés. Malgré toutes ces caractéristiques que nous n’avons pas choisies, nous allons montrer qu’il est possible de se renforcer, et de devenir plus résistant aux maladies, aux chocs et aux accidents. Evoluer vers une condition physique plus favorable, est un objectif que nous pouvons tous atteindre. Il est possible de cultiver aisance, puissance et flexibilité réunies, pour se sentir plus fort et s’autoriser davantage de sérénité dans notre vie.

Au cours de l’histoire de l’humanité, il a été prouvé maintes fois au travers des famines, des épidémies, et des blessures de guerre, que seuls les plus charpentés avaient les chances de s’en sortir. En chirurgie, en cas de problème, on entend souvent dire dans les couloirs : « il est costaud, il s’en sortira !...» Ce qui sous entend, bien évidemment que les plus faibles ne s’en sortent généralement pas.

Au 21ème siècle, nous avons suffisamment de connaissances pour affirmer que l’hérédité et les prières éventuelles, ne sont pas les seuls facteurs d’espoir.

Qu’est-ce qui fait qu’une personne fera preuve de résistance et l’autre pas ? L’apparence physique ne fait pas tout. Un culturiste de 150 kilos aux muscles énormes, ne sera pas en meilleure santé qu’un marathonien de 50 kilos. En effet, l’ensemble des produits que doit ingérer au quotidien un culturiste de niveau international, s’avère tout simplement digne d’une petite pharmacie. Or, plus un individu aura absorbé de substances fabriquées dans un laboratoire de chimie, et plus ses organes vitaux tels que son foie ou ses reins, se seront épuisés à force d’incessants travaux de détoxication et d’élimination. Ces organes à bout de souffle, auront fini par lui faire rendre l’âme prématurément.

En réalité, un corps sain sera celui d’une personne qui aura cherché à se nourrir de façon saine tout au long de sa vie, qui aura privilégié les pensées positives, et qui par ailleurs, aura su parfaitement oxygéner ses cellules, tout en ayant développé un système cardiovasculaire optimal, ainsi qu’une musculature souple et protectrice.

Les 5 décisions à prendre pour renforcer notre corps :

1/ Une alimentation équilibrée et saine, dépourvue des additifs chimiques de l’industrie agroalimentaire. On devient ce que l’on mange : En se nourrissant de produits naturels, nous respectons à la fois la nature, notre corps et notre vie.

Une hydratation suffisante et régulière permettra à l’ensemble de nos cellules de se nettoyer parfaitement. La couleur des urines apporte l’information à connaître; Si elles sont foncées, c’est que vous ne buvez pas assez d’eau. Si, elles vous semblent limpides, c’est que vous buvez assez d’eau, et que vous vous rapprochez de la pureté à laquelle vous aspirez.

En ayant une alimentation adaptée et une hydratation adéquate, vous n’aurez alors aucun problème d’élimination. L’expulsion des toxines doit se faire tous les jours, dans une sensation de libération. « Defaecare » signifie en latin purifier. La défécation semble être une action prioritaire pour commencer sa journée sous les meilleurs augures.

A chaque fois que vous vous apprêtez à mettre quelque chose dans votre bouche, faites en sorte que ce soit une des briques qui participe à la construction du corps que vous avez en tête. « Je mange pour construire mon corps comme une forteresse, sur laquelle les microbes viendront se casser les dents ! »

2/ L’activité physique représente la base du renforcement corporel. L’OMS recommande 30 minutes d’exercice physique quotidien. La culture physique comprend 3 parties :

a/ Les assouplissements permettent aux muscles et aux articulations de préserver leur mobilité initiale. Celui qui travaille sa souplesse préserve sa jeunesse. Celui qui ne travaille pas sa souplesse travaille donc sa raideur, et se rapproche avec consentement du jour de sa mort, et de sa célèbre raideur cadavérique ! Le mouvement c’est la vie, il faut donc entretenir sa souplesse pour entretenir la vie qui nous anime.

b/ Les exercices de gainage sont essentiels puisqu’ils constituent la partie du renforcement musculaire, qui permet d’améliorer la rigidité et le maintien de l’architecture du corps humain. A pratiquer en priorité, donc !

c/ Les exercices de « cardio », comme le vélo, la course à pied et le saut à la corde, etc.. Ils font travailler le système cardiovasculaire à un rythme bien plus élevé que son habitude. La conséquence est qu’ils abaissent au repos les rythmes cardiaques et respiratoires, et diminuent naturellement la tension artérielle.

3/ Une respiration maîtrisée augmente le volume thoracique, optimisant ainsi notre rendement respiratoire. Ce qui autorise l’oxygénation optimale de l’ensemble des cellules de notre organisme, stimulant ainsi notre santé en général.

4/ Savoir se recharger en pratiquant l’horizontalisation. Se reconnecter à la nature par le biais des bains de mer et des balades en plein air, stimulera nos défenses immunitaires.

5/ Les pensées positives permettent de rêver ses objectifs, c’est à dire sa vie. Cette visualisation créatrice, outre qu’elle déclenche une production d’hormones stimulantes quoique entièrement naturelles, constitue l’indispensable terreau sur lequel pourra croitre le corps et la vie dont on a préalablement rêvé.

Lorsqu’une voiture est solide, on se dit qu’on aura moins de chance de mourir ou d’être broyé lors d’un accident… Votre corps constitue le seul véhicule à votre disposition dans cette vie. Vous pouvez décider de rouler dans une « épave », parce qu’il vous semble qu’il y ait d’autres priorités à gérer avant. Mais, vous êtes également libre de décider de construire chaque jour le véhicule d’exception que vous méritez, pour transporter et protéger vous même, et votre famille. N’hésitez pas à demander de l’aide, si nécessaire.

Prochain chapitre : La table à inversion.
P.S. : Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 40 42 23 30 – Website : chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric PRÉCLOUX le Mardi 3 Mars 2015 à 09:43 | Lu 1137 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies