Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La femme-piège, nouvelle technique des malfrats papous



PORT-MORESBY, vendredi 23 mai 2014 (Flash d’Océanie) – Les voleurs de grand chemin papous, et en particulier les adeptes du « car-jacking », semblent avoir recours de plus en plus à une technique efficace : l’utilisation d’une jeune fille en guise d’appât.
Derniers méfaits en, date : dans la province d’Enga, sur l’île principale, une série de vols de véhicules, en mode « car-jacking » (interception, agression, puis vol de véhicules), toutes calquées sur le même modus operandi.
La police locale a cette semaine procédé à l’arrestation de sept individus, réputés appartenir à une bande organisée adepte de cette technique, rapporte vendredi le quotidien The National.
Leur dernier méfait remonte à quelques jours seulement, le 14 mai 2014, lorsqu’ils s’en sont pris à deux fonctionnaires au volant d’un véhicule de type Landcruiser.
Mais avant cela, les deux employés de l’État avaient été approchés par une jeune fille de 14 ans, qui les avait d’abord incités à la prendre en stop, puis les avait incités à boire avant de les entraîner à un endroit précis, sur un terrain vague à Ireyali, site du chantier de construction de l’hôpital de Wabag.
Les deux hommes ont alors été rapidement interceptés, ligotés et laissés sur place, alors que les sept malfrats prenaient la fuite à bord du véhicule.
Rapidement alertée, la police a ensuite pu, à l’aide du signalement du véhicule, l’intercepter et interpeller les sept membres de cette bande.
« La file a avoué que c’étaient deux jeunes de son village et deux autres qui l’avaient engagée pour leur ramener ces deux fonctionnaires et leur voiture. Elle nous a donné tous les noms et l’endroit où cette bande ramenait les véhicules volés », a précisé le Superintendant George Kakas, chef de la police d’Enga.
Le véhicule, tel que retrouvé par la police, avait déjà été entièrement repeint et ses vitres fumées.
Les individus interpellés devraient être rapidement déférés devant la justice pour enlèvement, vol à main armée et vol, a précisé l’officier de police.

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 23 Mai 2014 à 06:31 | Lu 991 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués