Tahiti Infos

La cybersécurité s’invite à Tahiti


© Pexels
© Pexels
Tahiti, le 26 février 2024 - Pendant trois jours, du 28 février au 1er mars, le 1er forum polynésien de la cybersécurité se tiendra dans les locaux de la CCISM à Papeete. Au programme, trois journées dédiées respectivement aux professionnels, aux particuliers puis aux étudiants du secteur, afin d’échanger sur les défis et les meilleures pratiques en matière de sécurité numérique.

“CyberFenua2024” est le premier événement dédié à la cybersécurité en Polynésie française. Coorganisé par la Direction générale de l’économie numérique (DGEN), le haut-commissariat de la République en Polynésie française et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), ce forum, qui se tiendra du 28 février au 1er mars à la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM), a pour but d’éclairer les lanternes des entreprises, administrations, jeunes entrepreneurs ou simplement des particuliers désireux de se renseigner sur la sécurité numérique. Car la cybersécurité, “c’est une question qui concerne à la fois les professionnels et le grand public, qu’il s’agisse de particuliers ou de petites entreprises. Puisque la majorité des cyber-incidents sont dus à un facteur humain”, témoigne Léa Parizot, membre de la DGEN.
 
Pour ce faire, sur ces trois journées, plusieurs conférences animées par des spécialistes du sujet auront lieu toutes les heures, de 8 à 18 heures, “sur des thématiques en lien avec les bonne pratiques cyber, l’hygiène informatique et la sécurité numérique plus largement”, ajoute Léa Parizot. Ces conférences seront accompagnées d’atelier participatifs de sensibilisation aux bonnes pratiques cyber, qui permettront peut-être de vulgariser et rendre plus ludique l’apprentissage de la cybersécurité.
 
Un secteur en plein essor
 
Au-delà des bonnes pratiques à adopter, ce forum est aussi l‘occasion de rencontrer des acteurs professionnels du numérique et de se renseigner sur les formations et débouchés du secteur en termes d’emploi. Ce n’est plus une nouvelle, le numérique est un secteur en plein essor et certains postes se font rares. Une enquête menée par Udacity en 2022 indiquait que 63% des dirigeants français déclarent que le manque de collaborateurs qualifiés dans le numérique a un impact majeur sur leurs activités. Les femmes, qui représentent entre 25 et 28% de l’effectif travaillant dans le numérique pour les études les plus optimistes de 2022, sont donc grandement encouragées à se pencher sur la question.
 
C’est notamment pour ça que la dernière journée du forum, le vendredi 1er mars, sera dédiée aux étudiants de première et terminale spécialisées dans le numérique dont les lycées ont été invités. Au vu de leur cursus, le but est de leur présenter “les formations et les carrières du numérique”, poursuit Léa Parizot, pour les accompagner dans leur orientation post-bac et les encourager à poursuivre dans la voie du numérique.
 
Si cette dernière journée est réservée aux lycées ayant été conviés, les deux premières journées sont, elles, complètement gratuites et ouvertes à tous sur inscription. Les conférences du mercredi 28 février seront plutôt orientées professionnels et collectivité territoriale, administrations et grandes entreprises sur la thématique sécurité informatique et confiance numérique, alors que celle du jeudi 29 février sera davantage à destination du grand public, particuliers, petites entreprises et patentés qui voudraient se renseigner sur les bonne pratiques et les carrières du numérique.

Inscriptions : https://www.service-public.pf/dgen/cyberfenua-le-1er-forum-polynesien-de-la-cybersecurite/

Rédigé par Tom Larcher le Lundi 26 Février 2024 à 15:16 | Lu 1584 fois