Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La collection "Oiseaux endémiques du Fenua" s’étoffe



Crédit Hong-My Phong.
Crédit Hong-My Phong.
TAHITI, le 18 novembre 2020 - Patrick Chastel signe un nouvel ouvrage dans la collection Oiseaux endémiques du Fenua chez ‘Api Tahiti. Il présente avec l’illustratrice Leia Chang Soi le Martin-chasseur de Niau. Par ailleurs, il propose un nouveau roman très personnel intitulé Filiation.

C’est le sixième. Le Kote’ute’u ou Martin-chasseur de Niau est le sixième oiseau qui fait son entrée dans la collection de livres dite Oiseaux endémiques du Fenua. Cet ouvrage a été rédigé par Patrick Chastel et illustré par Leai Chang Soi.

Les particularités de ce mystérieux oiseau sont dévoilées au fur et à mesure des pages à l’occasion d’un dialogue entre Arenui et son grand-père. Ces deux personnages passent une journée ensemble, ils s’entraident tout en discutant.

Le temps partagé est mis à profit : "Cela me fait vraiment plaisir de t’aider, grand-père, mais avant de se mettre au travail, est-ce que tu n’aurais pas une nouvelle histoire à me raconter ? Une, par exemple, qui serait aussi passionnante que celle du Pihiti, ce si joli Lori de l’île de Ua Huka aux Marquises sauvé de la disparition par un seul homme ? "

Et le grand-père de commencer un récit sur le Martin-chasseur de Niau. Le volatile, très coloré, mesure 17 centimètres. Il aime les espaces entretenus, ouverts comme les cocoteraies.

Là, il sautille au sol. Il creuse son nid dans des troncs de cocotiers morts à un mètre du sol environ. La population de cette espèce est en déclin. Le Martin-chasseur de Niau est en danger.

Le grand-père poursuit : "mais ce qui est réellement mystérieux : nous ne connaissons quasiment rien des origines de ce petit oiseau (…) nous ne savons pas pourquoi il se trouve à Niau" et conclut sur une description de l’atoll. "Il n’y a pas que cet oiseau qui soit un peu étrange, c’est également le cas de l’endroit où il vit. "

Patrick Chastel, pour décrire l’oiseau et son atoll, cite plusieurs sources, la société d’ornithologie de Polynésie (la Sop Manu) et l’Unesco.

Un roman "un peu particulier"

Il a par ailleurs écrit un livre personnel, un roman, qu’il a intitulé Filiation. C‘est un roman "un peu particulier", affirme-t-il. Il paraît chez 'Api Tahiti.

Son arrière-grand-père, un Italien, a quitté sa Toscane natale pour la France alors qu’il n’avait que 11 ans. "Il est arrivé à bord d‘un cargo, mais nous ne savons pas pourquoi il a quitté son pays d’origine", explique Patric Chastel qui a fait des recherches. "Ma mère avait commencé et m’a tout légué, j’ai poursuivi sur sa lancée."

Il a découvert, en suivant les pérégrinations de son aïeul, que leur vie avait des points communs. Son arrière-grand-père s’est marié avec une Bordelaise qui est morte en couche.

Il a donc dû élever seul son enfant. "Ce que j’ai eu à faire moi-même", illustre Patrick Chastel qui s’est inspiré de ces vies pour écrire Filiation.

L’auteur a marié le fruit de ses recherches à ses propres souvenirs du Brésil, du Sénégal ainsi qu’à tout ce qu’il a vécu en Polynésie. "C’est une histoire familiale romancée", résume Patrick Chastel. Son manuscrit est resté des années en sommeil, il a ressurgi ces derniers mois, remanié. "Il fallait que je l’écrive."



Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 18 Novembre 2020 à 08:09 | Lu 695 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Novembre 2020 - 11:54 ​Alexia Laroche-Joubert reçue par Edouard Fritch

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus