Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La caravane du Fifo reprend la route



PAPEETE, le 17 mars 2016 - Chaque année, le Festival international du film documentaire océanien se déroule début février. Quelques semaines plus tard, la caravane du festival emmène les films dans les îles, à la rencontre du grand public et des scolaires. C’est le Fifo hors les murs. La première projection 2016 du Fifo hors les murs aura lieu lundi, à Raiatea.

Le départ a sonné pour la caravane du Fifo "hors les murs". Première projection à Raiatea le lundi 21 mars. Suivront les îles Sous-le-vent puis Moorea. En avril direction les Tuamotu, puis les Australes, les Marquises et enfin Tahiti septembre. Soit au total 14 îles visitées. Pas moins de 250 projections pour les scolaires et 40 projections pour le grand public (dont les détenus de la maison d’arrêt de Raiatea et de Tahiti) sont prévues. Près de 10 000 élèves pourront profiter du spectacle ce qui ajoute aux 6 551 scolaires déjà touchés par le Fifo "dans les murs".

Hors les murs, hors du fenua


Ce n’est pas tout, le Fifo partira aussi hors Polynésie, en Australie, en Nouvelle-Calédonie sur la grande terre et dans les îles, à Wallis-et-Futuna et en métropole. "Nous avons essayé d’aller à Fidji, sans succès pour l’instant et nous avons des demandes en Chine notamment", assure Heremoana Maamaatuaiahutapu, le ministre de la Culture.

"Le Fifo hors les murs c’est un peu la raison d’être du festival", résume Wallès Kotra, directeur régional Nouvelle-Calédonie 1ère, fondateur du Fifo il y a 13 ans. "La caravane va à la rencontre de l’Océanie, toute l’Océanie, de toutes les générations. Le Pacifique ce n’est pas seulement le passé, c’est aussi l’avenir. Avec la projection des documentaires dans les îles, les jeunes peuvent s’imbiber de l’univers des autres, des voisins et cousins."

Pour Michèle de Chazeau, représentante du Fifo dans les îles, le passage de la caravane est attendu. "Professeurs et élèves préparent en amont les projections, ce n’est pas seulement une bonne occasion de manquer l’école, c’est un moment de partage, de découverte parfois c’est aussi un moyen de prendre conscience que ses problèmes sont aussi ceux des autres. Des discussions émergent sur des sujets qui seraient restés confidentiels sans cela."

Dans certaines îles toutefois, les spectateurs sont rares "par manque de communication", indiquent les organisateurs. Mais la volonté de changer est réelle. À Huahine par exemple le maire envisage de mettre à disposition un truck pour faciliter le transport.

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 17 Mars 2016 à 15:38 | Lu 443 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance