Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La broderie chinoise mise en avant durant les festivités du Nouvel An



Jianhua Qi, directrice pédagogique de Confucius (à gauche) et une de ses assistantes.
Jianhua Qi, directrice pédagogique de Confucius (à gauche) et une de ses assistantes.
PAPEETE, le 20 février 2018. En Chine, il existe quatre grandes écoles de broderie, chacune avec sa propre spécialité. Parmi elles, on retrouve l'école de Xiang Xiu de la province de Hunan, qui brode de manière réaliste les animaux. Une de leurs spécialistes sera au fenua pour initier quelques-unes de nos artisanes à la broderie chinoise.

Durant les festivités du nouvel an chinois, l'institut Confucius de l'Université organisera des expositions pour mettre en avant les broderies chinoises. Celles-ci se tiendront du 25 au 28 février à Papeete et Punaauia.

En Chine, la broderie fait partie de la culture du pays depuis des décennies. Quatre grandes écoles enseignent cet art, avec leurs propres spécialités, "ce qui les distingue, c'est plutôt la manière de broder".

Et pour ces festivités, l'institut Confucius a invité Liu Ya, une des spécialistes de l'école de Xiang Xiu issue de la province de Hunan, située au Centre-Est de la Chine.

"Ils ont deux façons d'utiliser l'aiguille"
, explique Jianhua Qi, directrice pédagogique de Confucius. "C'est surtout pour broder les dessins, comme les animaux, surtout ceux qui sont poilus. Leur façon de broder peut refléter de manière réaliste les animaux", poursuit-elle.

Selon Jianhua Qi, la broderie de l'école de Xiang Xiu (Xiu qui veut dire broderie en chinois NDLR) date de plus de 4000 ans.

Liu Ya arrivera donc au fenua le 24 février pour présenter son savoir-faire. Un trésor qu'elle a entre les mains depuis son enfance. "Elle a appris la broderie avec sa mère. Ensuite, elle a quitté le pays pour poursuivre ses études en Angleterre, dans les finances. Mais après la disparition de son père, Liu Ya a tout quitté pour reprendre cette tradition familiale. Depuis, elle a apporté sa touche personnelle", confie Jianhua Qi.



"Leur façon de broder peut refléter de manière réaliste les animaux".
"Leur façon de broder peut refléter de manière réaliste les animaux".
Durant les quatre jours d'exposition au fenua, le public pourra admirer le travail de cet artiste. "Il y aura également de l'initiation à la broderie chinoise", mais les places sont limitées à 10 personnes. "Les inscriptions ont déjà été faites. On a invité surtout les locaux qui sont spécialisés dans le tifaifai et qui s'intéressent à la broderie chinoise, comme cela, il pourra y avoir un échange entre eux et madame Liu Ya, parce qu'elle s'intéresse aussi à la confection des tifaifai polynésiens."

Nos artisans apprendront "à travailler avec les ficelles de soie. Elle a préparé une quarantaine de matériaux pour permettre à des personnes d'apprendre la broderie", indique la directrice pédagogique de Confucius. Par contre, les tableaux ne seront pas à vendre, "parce que la loi en Polynésie est assez sévère à ce sujet".



Liu Ya sera au fenua du 24 février au 2 mars.
Liu Ya sera au fenua du 24 février au 2 mars.

Programme des expositions

- Dimanche 25 février au temple Kanti

- Lundi 26 février à la salle philanthropique

- Mardi 27 février à Koo Men Tong

- Mercredi 28 février à l'institut Confucius de l'Université

Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 20 Février 2018 à 11:29 | Lu 747 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 12:45 Un huis clos hilarant dans un ascenseur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués