Tahiti Infos

La Tahiti Nui Va'a nouvelle formule


Shell Va'a avait remporté la dernière édition de la Tahiti Nui Va'a en 2019.
Shell Va'a avait remporté la dernière édition de la Tahiti Nui Va'a en 2019.
Tahiti, le 4 mai 2022 - Le comité organisateur de la Tahiti Nui Va'a a présenté, ce mercredi, la nouvelle formule de la course qui se tiendra du 26 au 28 mai. Pour cette 13e édition, exit le traditionnel tour de l'île de Tahiti et place à trois étapes qui se courront en V1 et en V6 entre Vaitupa, Papeete et Mahina. 

Connue pour être la plus longue course de va'a au monde avec ses 170 km, la Tahiti Nui Va'a, organisée par le club de l'AS EDT, revient cette année dans une toute nouvelle version. Pour cette 13e édition, qui se tiendra du 26 au 28 mai, exit le traditionnel et spectaculaire tour de l'île de Tahiti et place à trois étapes qui se courront en V1 et en V6 entre Vaitupa, Papeete et Mahina. 

Concrètement sur la première journée de course, chaque club alignera un rameur pour la course de va'a hō'ē qui verront les 'aito s'élancer sur un parcours de 23 km entre le site de Vaitupa, à Faa'a,  direction ensuite la passe de Papeete, puis la passe de Taapuna et retour à Vaitupa. Pour la deuxième étape, les équipages à bord de leur V6 feront leur entrée en lice et s'affronteront sur le même parcours que la première étape. Et la troisième et dernière levée verra les clubs s'élancer toujours de Vaitupa pour prendre la direction ensuite de la Pointe Vénus, demi-tour au Motu Martin, et retour vers la passe de Taapuna pour une arrivée encore une fois à Vaitupa. Au total 49 km pour cette troisième et dernière étape où les changements à six seront également autorisés. À l'arrivée des trois étapes, un classement général au temps permettra de désigner le vainqueur du grand-prix. 

Contrecarrer la domination de Shell Va'a

"Lorsqu'on a imaginé cette nouvelle version de la Tahiti Nui Va'a, on avait encore les restrictions sanitaires qui étaient en vigueur. Donc c'était plus simple pour nous de concentrer l'événement sur un seul lieu", indique Amélie Corbin de Broca, membre du comité organisateur de la course.
 
Une "Tahiti Nui Va'a 2" qui a été notamment imaginée par Jean-Pierre Barff, président du comité organisateur. Pour l'ancien rameur, cette nouvelle version devrait permettre de contrecarrer la domination de Shell Va'a qui règne en maitre sur la discipline depuis 2019, avec notamment une dernière démonstration de force lors du Marathon Polynésie la 1re, en mars. Les jaunes de Fare Ute avaient par ailleurs dominé la dernière édition de la Tahiti Nui Va'a, en 2019, en s'imposant sur les trois étapes de la course.  
 
"Il est clair que si on avait eu le format classique de la Tahiti Nui Va'a, Shell Va'a serait parti loin devant", affirme Jean-Pierre Barff. "Mais sur cette nouvelle version, le travail et les choix des coachs seront très importants parce que sur la course en V1, tout est possible et beaucoup plus ouvert." Néanmoins, on imagine mal un sociétaire des jaunes de Fare Ute, sauf évidemment grosse casse, concéder beaucoup de retard sur cette première étape. Mais c'est un véritable casse-tête qui s'annonce pour le coach de Shell Va'a, David Tepava, qui peut compter sur un groupe de 13 rameurs très homogène.

Revenir au tour de l'île sur les prochaines éditions

Quant au format proposé cette année, si Jean-Pierre Barff affirme que "c'est un concept qui plait bien aux rameurs", des cadors du va'a ont émis quelques réserves sur cette édition de la Tahiti Nui Va'a. "Ça ressemble plus à un parcours santé qu'à une vraie course", confie un 'aito. "C'est sûr qu'on aurait préféré faire le tour de l'île comme on avait l'habitude de le faire lors des précédentes éditions. C'est ça la Tahiti Nui Va'a", ajoute un autre rameur.
 
"On verra à l'issue de cette édition si le concept marche. Mais l'idée est de revenir pour les prochaines années sur le traditionnel tour de l'île. Qui vivra, verra comme on dit", précise Barff. En attendant rendez-vous donc le 26 mai, jour de l'Ascension, pour apprécier ou non cette Tahiti Nui Va'a version minimaliste.

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 4 Mai 2022 à 17:37 | Lu 930 fois