Tahiti Infos

La Société dans le rouge


Tahiti, le 13 janvier 2022 – Le système dépressionnaire tropical qui s’est creusé à l’ouest des îles Sous-le-Vent a conduit Météo France à placer l'archipel de la Société tout entier en "vigilance rouge". Les écoles seront fermées vendredi, des mesures de protection renforcées sont mises en place et la prudence est plus que jamais de mise ce week-end.
 
Alors que les intempéries ont beaucoup varié en intensité dans la journée de jeudi, provoquant des inondations plutôt ponctuelles sur les routes et en vallées, Météo France a annoncé vers 15h30 un "renforcement du système dépressionnaire tropical prévu pour jeudi soir et vendredi". L'ensemble de l'archipel de la Société a été placé en "vigilance rouge". Le stade maximal dans la nomenclature du prévisionniste. Un regain d'activité pluvieuse doit donc persister toute la journée de vendredi.
 
Résultat, les autorités du Pays et de l'Etat ont pris la décision dans la journée d'annuler et de fermer plusieurs établissements recevant du public vendredi, à commencer par l'ensemble des écoles, collèges et lycées de l'archipel, ainsi que l'université située à Punaauia. Un PC crise a été activé au haussariat, les plans communaux de sauvegarde ont été activés et toutes activités nautiques de plaisance, de loisirs et sportives sont interdites jusqu'à nouvel ordre sur la Société.
 
Un peu de prévisions
 
Entre accalmies et reprises d’activité pluvieuse, les conditions météorologiques se sont dégradées cette semaine mais devraient se tempérer d’ici la semaine prochaine. Selon le responsable de communication à Météo-France, le temps devrait se calmer à partir de samedi. En début de semaine prochaine, le temps restera maussade jusqu’à mercredi au moins. Un système dépressionnaire tropical est actuellement établi à l’ouest des îles Sous-le-Vent et passera entre l’archipel de la Société et le nord des Australes. Ce phénomène est appelé zone de convergence du Pacifique sud (ZCPS) et représente une confluence de vents venant du nord et nord-ouest du Pacifique favorisant la concentration de nuages.
 
Dans la journée de jeudi, ce sont les côtes nord et est de Tahiti et Moorea qui ont été les plus touchées par ces intempéries. La commune de Mahina a notamment reçu des cumuls de pluie de 260 l/m² en 24 heures. Ces chiffres sont comparables aux cumuls recensés à Hitia'a samedi. Les prévisions de Météo-France annoncent des cumuls de pluie pouvant atteindre jusqu’à 350 l/m² et des rafales de vent d’au moins 80 km/h, voire 100 km/h, d’ici vendredi soir sur l’archipel de la Société.
 
Toutefois, malgré des cumuls de pluie très conséquents, cette dépression est loin d’être comparable à l’épisode de pluies diluviennes en janvier 2017. Les cumuls de pluie cette année-là avaient atteint environ 220 l/m² en 3 heures, soit plus ou moins les quantités mesurées jeudi en 24 heures. Notons que la Polynésie française n’est pas concernée par le potentiel de cyclogenèse observé entre le sud-ouest des îles Fidji et le Vanuatu vendredi dernier. Ce cyclone se dirige actuellement vers la Nouvelle-Zélande et se situe à au moins 6 000 km du fenua.
 

 


Les recommandations des autorités concernant l’appel à la prudence

·    ne pas s'approcher des rivières, ni des grands caniveaux situés le long des routes qui peuvent se transformer en torrent, et attirer l'attention des enfants sur ce danger ;
·    veiller au curage des évacuations d'eaux des maisons (gouttières, caniveaux) ;
·    limiter les trajets en véhicule sur la route en raison du risque de chute de pierres, de glissements de terrain, coulées de boue, et de nappes d'eau sur la chaussée ;
·    réduire la vitesse du véhicule et augmenter la distance de sécurité ;
·    limiter toutes activités en extérieur ;
·    éviter les sorties en montagne et en mer ;
·    suivre régulièrement les bulletins émis par Météo France ;
·    en cas d’urgence, composer le 18 à terre ou le 16 en mer.

Rédigé par Meleana CHE FAT le Jeudi 13 Janvier 2022 à 16:00 | Lu 3902 fois